Auteur : Louis Debaque

AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Argylle – Arrrg ! aïe.

Matthew Vaughn, réalisateur de renom, laisse son empreinte au cours de la dernière décennie. Si l’on doit rappeler ses débuts prometteurs avec le respectable Layer Cake en 2004, il convient d’admettre que sa véritable ascension en tant que cinéaste ne se concrétise qu’en 2010, lorsqu’il adapte la bande dessinée Kick-Ass. Dès ce moment, le metteur en scène révèle son inclination pour le récit pulp et l’univers des comics. En transposant cet ouvrage américain audacieux sur grand écran, il nous offre

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] La vie Rêvée de miss fran – Trépas sensoriel

Il est admirable de voir des acteurs s’épanouir loin d’Hollywood et des blockbusters. Daisy Ridley, surtout connue pour son rôle de Rey dans la dernière trilogie Star Wars, avait hérité d’un des pires personnages de la saga. Comment lui en vouloir ? À sa place, qui n’aurait pas voulu jouer dans Star Wars ? Maintenant que cette controversée trilogie est terminée, quelques acteurs phares tentent de tracer leur chemin. Certains s’engagent dans le moule des blockbusters, comme Oscar Isaac, tandis

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Conann – De l’ordre viendra le chaos…

…et du chaos viendra l’ordre. Bertrand Mandico possède un style inimitable. Punk, sale, beau, violent, doux, amer : autant d’adjectifs pour caractériser son cinéma. Il est clairement imprégné d’une multitude de références, tel que le cinéma SF des années 70, à l’instar de Barbarella. Cependant, j’y décèle également une influence considérable du jeu vidéo au service du cinéma. Mandico se révèle être un artiste complet, son cinéma dénonce, divertit et offre de véritables tableaux vivants à contempler. Ici, il revisite

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Mars Express – Là bas dans les étoiles

Le genre cyberpunk est actuellement en pleine expansion. Depuis la sortie du jeu éponyme de CD Projekt, de nombreux artistes, cinéastes et écrivains se réapproprient ce genre qui, bien que pas si nouveau, connaît un regain d’intérêt. La période dans laquelle nous vivons est-elle propice à critiquer notre société à travers ce genre ? Assurément. Mars Express nous plonge dans une dystopie futuriste où humains et robots doivent cohabiter, pas si proche du récent The Creator. Les robots et autres

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Hunger Games, La ballade du serpent et de l’oiseau chanteur – La bonne surprise ?

Après huit années depuis la sortie du dernier film, la saga Hunger Games fait son retour sur les écrans. Suzanne Collins, l’auteure des livres Hunger Games, a décidé de publier un nouveau livre, une préquelle à sa trilogie, en 2020. Ce livre retrace l’histoire de Coriolanus Snow, futur président de Panem, et de sa jeunesse lorsqu’il se retrouve malgré lui mentor d’une jeune femme du district 12, Lucy Gray Baird. Sa réussite dépend de la survie de cette dernière ;

LIRE LA SUITE »
La rétrospective HUNGER GAMES

[CRITIQUE] Hunger Games : La révolte, partie 2 – Douce amertume

Après avoir sauvé Peeta des griffes du Capitole, Katniss retrouve un jeune homme qui ne la reconnaît plus. En effet, suite aux tortures subies du Capitole, Peeta souffre de déréalisation, sombrant lentement dans une folie douloureuse. Pendant ce temps, la présidente Coin du district 13 organise une attaque contre le Capitole avec l’aide des autres districts, et Katniss souhaite se joindre à cette action. Elle décide de profiter du tournage d’un spot de propagande pour contraindre l’équipe de l’aider à

LIRE LA SUITE »
La rétrospective HUNGER GAMES

[RETROSPECTIVE] – Hunger Games, la révolte, partie 1 – Soulèvement

Katniss a été sauvée de l’arène par le gouvernement secret du district 13, censé avoir été détruit lors d’une insurrection passée. Elle découvre qu’en réalité, ce district n’a jamais cessé d’exister, mais prépare dans l’ombre une rébellion armée, commandée par la présidente Coin contre le Capitole et le président Snow. Alors qu’elle sort traumatisée et blessée de l’arène, elle remarque que quelqu’un manque à l’appel : Peeta. Francis Lawrence a la lourde tâche de rendre la première partie de cette

LIRE LA SUITE »
La rétrospective HUNGER GAMES

[RETROSPECTIVE] Hunger Games, L’embrasement – les braises avant les flammes

Après les événements du premier volet, Katniss et Peeta ont survécu aux jeux, mais à quel prix ? Alors que ces faux amants aspirent à une vie tranquille, le président Snow annonce les Jeux de l’Expiation pour le 75e anniversaire des Hunger Games. Parmi les anciens vainqueurs, deux de chaque district retourneront dans l’arène. Dans le district 12, il y a eu trois vainqueurs : Haymitch, Katniss et Peeta. Le deuxième volet voit un changement de réalisateur. Le rythme lent

LIRE LA SUITE »
La rétrospective HUNGER GAMES

[RETROSPECTIVE] Hunger Games – Génération Battle Royale

En ouverture de cette rétrospective, il est malheureusement nécessaire de remercier la saga Twilight. Ne soyez pas surpris, car c’est grâce à cette série que la dernière vague de films pour adolescents, aujourd’hui considérée comme culte, a vu le jour. Les années 80 de John Hughes sont révolues, de même que le renouveau du slasher des années 90 et la comédie pour adolescents orientée vers la sexualité des années 2000. Bienvenue dans les années 2010 et leur déferlante d’adaptations de

LIRE LA SUITE »
C'est fini, snif