Étiquette : Romance

AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Ticket to Paradise – Le paradis est décevant

Cette année a été très inégale en termes de comédies romantiques, allant de la quantité excessive de films Netflix au rabais que le service continue de produire à la pelle, jusqu’au film Marry Me de Jennifer Lopez et Owen Wilson. Ticket to Paradise promettait une romcom amusante et sincère qui semblait être l’une des meilleures offres de l’année. Malheureusement, ce n’est pas le cas et bien que ce ne soit pas un mauvais film ni une mauvaise romcom, il laisse

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Juste sous vos yeux – Une grande histoire humaine

La quantité impressionnante de longs métrages réalisés par Hong Sang-soo chaque année (bien qu’il n’ait réalisé son premier film qu’en 1996, Juste sous vos yeux est son 26e film) n’a jamais diminué le rendement dramatique ou l’intégrité filmique de chaque réalisation. Souvent tourné avec un petit budget et une certaine spontanéité, les autres signes distinctifs de Hong, à savoir les plans simples et statiques et les zooms lents, sont tous présents dans Juste sous vos yeux, un récit bref mais

LIRE LA SUITE »
ANALYSE

[ANALYSE] Top Gun – Tony Scott, Tom Cruise et propagande

Ardemment admiré pour son travail de cascadeur aérien de pointe, régulièrement usurpé pour sa sottise égoïste, et constamment critiqué pour son chauvinisme incessant, Top Gun a laissé derrière lui tout un labyrinthe et un héritage stratifié depuis sa sortie originale en 1986. Malgré l’accueil critique initial mitigé (y compris les casseroles qui l’ont qualifié de « propagande pro-militaire »), le classique cinématographique de Tony Scott a captivé la culture d’une manière que peu de films font. Il a fini par

LIRE LA SUITE »
48ᵉ FESTIVAL DE DEAUVILLE (2022)

[CRITIQUE] Falcon Lake – Désirs fantômes

Il existe une pléthore de récits d’initiation qui entremêlent avec brio le réalisme magique et la sensibilité dramatique, une alchimie que je trouve captivante et envoûtante. Falcon Lake de Charlotte Le Bon amorce son récit d’une façon qui pourrait paraître conventionnelle, mais se distingue rapidement par des éléments hypnotiques qui lui confèrent une singularité saisissante. Ce qui est d’autant plus remarquable lorsqu’on reconnaît qu’il s’agit de son premier essai cinématographique. Falcon Lake se déploie tel un ballet entre le récit

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Avec Amour et Acharnement – La Chute de Claire Denis

Avec Amour et Acharnement ? L’amour je ne l’ai jamais ressenti avec ce long-métrage, en revanche je peux vous dire que l’acharnement contre le spectateur il est bien présent. Que s’est -il passé pour que Claire Denis, l’une des réalisatrices françaises les plus en vogues chute à ce point-là ? Avec Amour et Acharnement est le dernier long-métrage réalisé par celle qui depuis 1988 et la sortie de son Chocolat, à impressionné aussi bien les critiques que les spectateurs. Beau Travail, Trouble

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Trois Mille ans à t’attendre – Questions de destin, de désir et, surtout, d’amour

Si, comme moi, la nouvelle d’un nouveau film de George Miller cette année vous a donné envie d’un autre hamburger dégoulinant dans la veine de Mad Max : Fury Road, Trois Mille ans à t’attendre est un petit gâteau joliment décoré. Ou, pour être plus approprié à la nationalité du réalisateur, le dernier film de Miller est un koala, pas un kangourou. Basé sur la nouvelle de 1994 “Le djinn dans l’oeil‑de‑rossignol: Contes” de la romancière anglaise AS Byatt, Trois

LIRE LA SUITE »
LES EXCLUSIVITÉS DU STREAMING

[CRITIQUE] Une vie ou l’autre – “Et si ?” c’était bien

“Et si ?” L’éternelle énigme. C’est une question que nous nous sommes probablement tous posée au moins une fois, en ratant le train de quelques secondes ou en déclinant une invitation quelque part. Marvel a même consacré une série entière de Disney+ à cette question. Et c’est cette question qui est au centre de Une vie ou l’autre de Wanuri Kahiu, un film qui raconte deux versions d’une vie et souligne comment deux chemins différents peuvent toujours mener au même

LIRE LA SUITE »
LES EXCLUSIVITÉS DU STREAMING

[CRITIQUE] Persuasion – Contemporaine éloquence

Persuasion est la dernière œuvre de Jane Austen. Il a été publié six mois après sa mort, et Netflix en a fait son plus récent film. Réalisé par Carrie Cracknell, Persuasion (2022) met en scène Dakota Johnson dans le rôle d’Anne, la fille cadette de la famille Elliot. Depuis treize ans, son père, Sir Walter Elliot (Richard E. Grant), dépense l’argent de la famille pour mener un style de vie somptueux sans se soucier des conséquences de ses actes. Ses

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Tempura – Le conte d’Ohku

Tempura de Ohku Akiko est, comme son film de 2017 Tremble All You Want, le portrait d’une jeune femme solitaire dont la vie intérieure se manifeste à l’écran dans des séquences fantastiques qui rappellent davantage les animes que la comédie romantique traditionnelle. Tremble All You Want était une sorte de comédie musicale sur une femme essayant de choisir entre un béguin passé et un nouvel homme dans sa vie. Tempura est nettement plus sombre que cela, son héros ne sachant

LIRE LA SUITE »
ANALYSE

[ANALYSE] Le jour se lève – Social et politique

Considérés comme l’âge d’or du cinéma français, les années 1930 ont vu émerger de nombreux réalisateurs de talent tels que Jean Renoir, Jean Grémillon, Julien Duvivier ou encore Marcel Carné, qui nous intéresse aujourd’hui. Sorti en juin 1939 en France, Le Jour se lève signe la quatrième collaboration entre Carné et Prévert, à qui l’on devait un an auparavant les dialogues du sublime Quais des Brumes dont la réplique “T’as de beaux yeux tu sais” est aujourd’hui inscrite au rang de

LIRE LA SUITE »
C'est fini, snif