Catégorie : LES EXCLUSIVITÉS DU STREAMING

REVIOWZ IN SHADOWZ

[REVIOWZ] Les Révoltés de l’An 2000 – La plus juste et cruelle introspection

Avec son œuvre controversée de 1976, Les Révoltés de l’An 2000, Narciso Ibáñez Serrador a non seulement suscité l’indignation parmi les spectateurs, mais il s’est également établi comme l’un des cinéastes les plus singulièrement énigmatiques de son époque. Ce long-métrage consacra son statut d’artiste privilégiant la subversion des idéaux communs. Bien que La Résidence soit peut-être son œuvre la plus célèbre, il est indéniable que le long-métrage constitue son chef-d’œuvre. Cruelle, audacieuse et osée, cette expérience cinématographique s’avère aussi viscérale

LIRE LA SUITE »
C'ÉTAIT QUOI LE CINÉMA ? [RETOUR SUR..]

[REVIOWZ] Bone Tomahawk – La fracture et l’anachronisme de Zahler

Le cinéma américain s’est toujours posé en représentation du peuple, qu’on le veuille ou non. Il en découle le genre fondateur qu’on aimerait presque voir renaître sans cesse dès qu’un cinéaste se met à le tuer : le western. Le western est le genre américain par excellence, celui qui s’est posé dès le départ, notamment grâce à l’Histoire des États-Unis, comme un portrait des mythes américains en représentant six grands cycles : le peuplement (Les conquérants d’un nouveau monde, DeMille,

LIRE LA SUITE »
C'ÉTAIT QUOI LE CINÉMA ? [RETOUR SUR..]

[RETOUR SUR..] Shin Godzilla – Phobie administrative

Après avoir entamé une relecture en plusieurs films de sa série animée culte Neon Genesis Evangelion, Hideaki Anno s’attaque à donner un coup de neuf au célèbre lézard géant japonais. Il y partage la réalisation avec un de ses fidèles collaborateurs, Shinji Higuchi, superviseur d’effets spéciaux ayant travaillé sur la fabuleuse trilogie Gamera des années 90, ce qui le rend familier des films de kaijus en prise de vues réelles.  Le tout premier film Godzilla, réalisé par Ishirô Honda, est

LIRE LA SUITE »
REVIOWZ IN SHADOWZ

[REVIOWZ] Beaten to Death – Pouvoirs sadiques

Indubitablement, une admiration sincère est portée à l’égard de Shadowz. Cette plateforme délectable nous gratifie d’une panoplie d’œuvres dévolues à l’horreur, au cinéma de genre, à la série B, et à d’autres domaines flirtant avec le macabre, les mystères de l’esprit et la science-fiction. Toutefois, si l’on devait discerner un créneau qui ne retient guère notre attention et qui s’avère éloigné de notre intérêt, il s’agirait sans conteste de ce que l’on qualifie vulgairement de torture porn. Il s’agit là

LIRE LA SUITE »
FESTIVAL DE CANNES (2023)

[CRITIQUE] Man in black – Filmer, c’est filmer des corps

Alors que Jeunesse, le printemps est toujours en salle, Arte sort gratuitement sur sa plateforme le dernier film de Wang Bing, Man in black. Une double actualité comme l’était également celle de la présentation de ces films au dernier festival de Cannes. Pourtant, au-delà d’une sortie concomitante, difficile de discerner les similitudes entre les films. Jeunesse, première partie d’un documentaire fleuve d’une dizaine d’heures, prise de vue directe de bruyants ateliers textiles, s’inscrit, en cela, dans la filmographie du réalisateur

LIRE LA SUITE »
LES EXCLUSIVITÉS DU STREAMING

[CRITIQUE] L’Affaire de la Mutinerie caine – des hommes pas trop en colère

Le 7 août 2023, William Friedkin nous quittait tandis que deux semaines avant, nous apprenions la venue à la Biennale de son nouveau film, douze ans après Killer Joe. Si nous n’imaginions pas revoir un film du réalisateur de L’Exorciste, il était encore moins imaginable de lire l’annonce de sa mort quelques jours plus tard, tant sa figure faisait partie du quotidien des gens s’intéressant au cinéma. Que ce soit pour traiter Nicolas Winding Refn de malade ou pour être

LIRE LA SUITE »
LES EXCLUSIVITÉS DU STREAMING

[CRITIQUE] Ferrari – Adam Pilote au pays du vroom vroom

Lorsqu’il avait été invité au Max Linder il y a quelques années, Michael Mann nous avait confié qu’il était bien plus compliqué aujourd’hui de réaliser un film, du moins de le produire et le financer. Son dernier film était Blackhat, Hacker en français, il y a 9 ans de cela, potentiellement son dernier film vu l’âge du monsieur. Heureusement il n’en est rien, puisque Michael Mann revient cette année avec son nouveau projet, Ferrari, adaptation du livre Enzo Ferrari –

LIRE LA SUITE »
REVIOWZ IN SHADOWZ

[rEVIOWZ] Mayday, Crocs, Pas Bouger & Holo – Les obsessions de Sébastien Vaniček

Le fascinant Vermines de Sébastien Vaniček a suscité un tel enthousiasme que Shadowz a judicieusement décidé de réintégrer ses travaux précédents sur sa plateforme. En effet, avant les redoutables araignées, l’univers du réalisateur se frayait un chemin vers le grand écran par l’aviation, les chiens, et surtout, la carte Dracaufeu. Cette dernière référence peut sembler humoristique, mais je vous assure que cette blague est l’un des courts-métrages les plus surprenants qu’il nous ait été donné de découvrir. Tout débute en

LIRE LA SUITE »
LES EXCLUSIVITÉS DU STREAMING

[cRITIQUE] Saltburn – anthropotomie Des riches

Il est concevable que chacun d’entre nous ait déjà expérimenté cette sensation de solitude accablante durant notre jeunesse, où nous observons nos pairs avec étonnement, nous demandant comment ils peuvent être si populaires et excellents tandis que nous demeurons dans l’ombre. Il s’agit généralement d’un moment crucial de notre enfance ou de notre adolescence, car il forge le caractère et développe la confiance en soi lorsque nous parvenons à surmonter ces moments. Emerald Fennell semble être captivée par ce concept,

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Silent Night – Muet comme une tombe

John Woo est unanimement reconnu comme l’un des plus grands réalisateurs de films d’action des 40 dernières années. Il a révolutionné le genre avec ses œuvres imprégnées de fortes émotions, explorant des thèmes tels que la vengeance, la fraternité, le deuil et la masculinité. Après une période prolifique à Hong Kong, Woo s’est aventuré à Hollywood, laissant une empreinte indélébile sur le cinéma d’action américain, même s’il ne semblait pas être au sommet de sa forme. Son retour avec Silent

LIRE LA SUITE »
C'est fini, snif