Auteur : Louan Nivesse

AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Barbie – Être une femme libérée, tu sais c’est pas si facile

Dans le monde du cinéma, Greta Gerwig, réalisatrice acclamée pour ses œuvres aux tonalités indépendantes et féministes, surprend le public en délaissant son statut d’”auteure” (explications de ces guillemets ici) au sens propre du terme pour s’embarquer dans une démarche frontale de commande avec le film Barbie. Cette comédie américaine, entre potache et pastiche, arbore un discours politique clair, précis et indéniablement nécessaire. Le film nous transporte dans “Barbie Land”, un univers parallèle où les poupées Barbie vivent dans une

LIRE LA SUITE »
REVIOWZ IN SHADOWZ

[REVIOWZ] The Evil Within – Dans les tourments

The Evil Within d’Andrew Getty est une expérience qui défie les conventions et s’aventure dans les recoins les plus sombres de l’expression artistique. Fruit de quinze années d’efforts acharnés, ce film incarne une obsession dévorante qui a emporté Getty jusqu’à sa mort prématurée. The Evil Within peut être qualifié d’étrangeté, mais il est impossible de nier le génie excentrique qui imprègne chaque plan. Cette plongée dans les abysses de l’esprit humain, empreinte d’horreur et de fascination morbide, mérite d’être explorée

LIRE LA SUITE »
L'ÉDITO DE JEAN-AIGRI

Road to Barbieland – Greta Gerwig mérite-t-elle le statut d’auteur ?

Le statut d’auteur au cinéma est souvent attribué aux réalisateurs ou scénaristes dont les films reflètent une personnalité artistique distinctive. Il s’agit d’une reconnaissance de leur capacité à exprimer des thèmes de prédilection et à développer un style novateur et singulier. Greta Gerwig, cinéaste au succès grandissant, suscite à la fois admiration et interrogation. De ses débuts modestes dans l’indépendant jusqu’à sa nomination aux Oscars, sa trajectoire intrigue. Cependant, malgré son ascension, la question demeure : Greta Gerwig mérite-t-elle le

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Les Ombres persanes – Deux pour un

Le cinéma iranien est réputé pour sa richesse artistique et sa capacité à explorer des thèmes profonds et complexes. Dans cette lignée, Les Ombres persanes de Mani Haghighi offre une expérience cinématographique captivante qui explore l’identité et les relations humaines à travers l’intrigue des doppelgängers (apparition ou un double d’une personne vivante dans le folklore et dans la fiction) à Téhéran, en Iran. Ce film réussit à éviter les écueils souvent associés à ce genre, grâce à des performances puissantes,

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] La Bête dans la Jungle – Danse à travers le temps

La Bête dans la Jungle, inspiré de la nouvelle éponyme de Henry James, nous emporte dans un voyage captivant au cœur de l’attente et de la recherche de sens. Le réalisateur viennois, avec habileté et ironie, nous plonge dans une histoire empreinte de déterminisme et de vanité, portée par des personnages complexes et fascinants. À travers le prisme d’un club parisien vibrant et envoûtant, le film explore la puissance de l’immobilisme et la beauté du mystère. L’ATTENTE En 1903, l’écrivain

LIRE LA SUITE »
C'ÉTAIT QUOI LE CINÉMA ? [RETOUR SUR..]

[REVIOWZ] Ne vous retournez pas – Une plongée macabre dans les méandres de Venise

Ne vous retournez pas, film réalisé par le britannique Nicolas Roeg en 1973, est une adaptation d’une nouvelle de Daphné du Maurier. Ce long métrage marque le véritable début de Roeg en tant que réalisateur et est porté par les performances remarquables de Donald Sutherland et Julie Christie. À travers une atmosphère mélancolique et fantastique, le réalisateur nous plonge dans le quotidien tragique de John et Laura Baxter, un couple en deuil qui tente de se reconstruire à Venise. Cette

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Une Nuit – Paix et amour

Dans son quatrième long-métrage, Une Nuit, Alex Lutz nous livre une expérience raffinée qui se plonge dans les dédales de l’amour et de la rencontre. Porté par les performances magnétiques d’Alex Lutz lui-même et de Karin Viard, le film nous invite à suivre les pas d’un couple éphémère cherchant réconfort et redécouverte au cœur de la nuit. À travers une écriture élégante, des dialogues percutants et des scènes mémorables, Une Nuit c’est une réflexion profonde sur la nature de l’humanité

LIRE LA SUITE »
La rétrospective LARS VON TRIER

[RETROSPECTIVE] Nymphomaniac – Le beau de la provoc’

Lars von Trier s’est fait un nom dans l’industrie en tant que provocateur, un farceur du plus haut calibre. N’ayant jamais eu peur du tabou, Trier a de nouveau titillé notre imagination tordue avec son gros projet, Nymphomaniac. Nymphomaniac suit l’histoire de Joe (Charlotte Gainsbourg), une sexomane autodiagnostiquée. Prévu à l’origine pour être un seul film, le projet a dû être coupé en deux volumes en raison de son extrême longueur ; chaque volume sert cependant à présenter Joe sous

LIRE LA SUITE »
La rétrospective MISSION IMPOSSIBLE

[RETROSPECTIVE] Mission: Impossible – Protocole Fantôme – Toujours plus haut, toujours plus fort

Mission: Impossible – Protocole Fantôme est le quatrième opus de la célèbre franchise cinématographique mettant en vedette Tom Cruise. Ce film d’action nous plonge dans une mission dangereuse de l’équipe de l’IMF, chargée d’arrêter un terroriste international et d’éviter une catastrophe nucléaire. Réalisé par Brad Bird, Protocole Fantôme offre une expérience cinématographique palpitante, mêlant des cascades époustouflantes, des explosions spectaculaires et une atmosphère digne des aventures de James Bond. Cependant, la structure narrative et la longueur du film peuvent parfois

LIRE LA SUITE »
LES EXCLUSIVITÉS DU STREAMING

[CRITIQUE] Une zone à défendre – François en civil

Le film Une Zone à Défendre réalisé par Romain Cogitore suscite l’intérêt en abordant les thèmes de l’engagement, de l’amour et de la remise en question des convictions. Cependant, malgré ses prétentions à éviter les clichés, le film laisse un goût amer. Entre un scénario faussement engagé et des performances d’acteurs entravées par des dialogues maladroits, Une Zone à Défendre échoue à livrer une critique pertinente et approfondie. LE STUPIDE MALICK Le film semble promettre une exploration captivante de l’infiltration

LIRE LA SUITE »
C'est fini, snif