Étiquette : Comédie

AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] L’Innocent – Braquage à la Française

4ème long-métrage pour Louis Garrel en tant que réalisateur, notamment après L’Homme Fidèle et La Croisade. L’Innocent raconte l’histoire d’Abel, pris d’angoisse après le mariage de sa mère avec un homme en prison. Avec sa meilleure amie Clémence, il va tout faire pour la protéger. Un film nettement plus ambitieux que ses précédents, sans oublier la légèreté de ton et l’humour qu’on lui connaît.  Louis Garrel, toujours empreint d’un brillant sens du rythme pour les dialogues, est bien épaulé par

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Ticket to Paradise – Le paradis est décevant

Cette année a été très inégale en termes de comédies romantiques, allant de la quantité excessive de films Netflix au rabais que le service continue de produire à la pelle, jusqu’au film Marry Me de Jennifer Lopez et Owen Wilson. Ticket to Paradise promettait une romcom amusante et sincère qui semblait être l’une des meilleures offres de l’année. Malheureusement, ce n’est pas le cas et bien que ce ne soit pas un mauvais film ni une mauvaise romcom, il laisse

LIRE LA SUITE »
LES EXCLUSIVITÉS DU STREAMING

[CRITIQUE] Hocus Pocus 2 – Salem pas du tout

S’il y a quelque chose d’un peu intrigant à faire avec une suite 29 ans plus tard, simplement intitulée Hocus Pocus 2, c’est de jouer sur l’idée que la société moderne a accepté les sorcières et étudie maintenant les procès des sorcières de Salem sous un nouveau jour. Ce principe est brièvement abordé ici, alors que les sœurs Sanderson (toujours aussi sottes et fougueuses, interprétées par Bette Midler, Sarah Jessica Parker et Kathy Najimy, qui s’amusent manifestement à revisiter ces

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Sans Filtre – Shitty Ship

Ruben Östlund ne met pas d’accord son public, qu’il avait un peu offusqué lorsque The Square avait remporté la Palme d’Or. On disait son style irritant, son propos social prétentieux en plus de comporter un semblant d’intrigue assez vide de substance. A bien y repenser, son cinéma s’articule autour d’une idée majeure, désarticuler la structure sociale qui rend prisonnier un personnage principal tout en illustrant les conséquences sur son entourage. La méthode est de nouveau utilisée pour Sans Filtre, quitte

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] 500 mètres sous terre – Le plaisir en surface

Près de dix ans après son précédent long métrage, le film catastrophe à gros budget The Tower (la réponse très tardive de la Corée du Sud à La Tour infernale), le réalisateur Kim Ji-hoon revient au genre avec 500 mètres sous terre, un blockbuster loufoque et super idiot mais indéniablement divertissant. Il n’est pas difficile de deviner que ce film raconte l’histoire d’un énorme trou dans le sol, qui s’ouvre et engloutit tout un complexe d’appartements, le conduisant à 500

LIRE LA SUITE »
LES EXCLUSIVITÉS DU STREAMING

[CRITIQUE] Si tu me venges… – Les inconnues de la vengeance express

Les adolescentes peuvent être de véritables imbéciles. Umm… avant que vous ne me teniez pour responsable de cette déclaration, laissez-moi clarifier les choses – ce n’est pas moi, c’est ce que la réalisatrice Jennifer Kaytin Robinson affirme dans les premières minutes de son deuxième long métrage Si tu me venges…. Un film qui s’ouvre et se clôt sur une fête et qui se délecte de la méchanceté et des comportements psychotiques de cette espèce qu’on appelle les adolescentes, cette comédie

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Face à l’inhumain – Quand les zombies attaquent Le Bus magique

Face à l’inhumain est le dernier film d’horreur à petit budget du prolifique Jason Blum et Blumhouse, et à première vue, il n’a rien de particulièrement innovant. Après tout, il n’y a pas grand-chose à faire avec les films de zombies lorsque ce sous-genre existe depuis des années et que presque tout a été déjà été expérimenté. Sous la houlette du duo de réalisateurs Patrick Melton et Marcus Dunstan – responsables d’un grand nombre de suites de Saw – ce

LIRE LA SUITE »
LES EXCLUSIVITÉS DU STREAMING

[CRITIQUE] Pinocchio – La monstruosité numérique de l’année

Il faut croire que tout est possible. Celui qui se souvient des années Amblin rapprochera toujours Robert Zemeckis du compère Steven Spielberg, à la fois dans la manière d’approcher le divertissement et le rapport à l’enfance, l’adolescence. Pinocchio est un des films d’animation les plus passionnants de Disney Studios, parce qu’il confronte de grands thèmes tragiques (la peur de l’autre, le rejet de l’étranger) au récit initiatique d’un jouet sur le point de prendre vie. L’histoire est retranscrite à quelques

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Everything Everywhere All at Once – Hors de notre univers

Les MULTIVERSES suscitent actuellement un engouement sans précédent. Malgré que l’exploration des réalités infinies ait été abordée dans divers médias par le passé, il est indéniable que ce concept n’a jamais autant séduit le cinéma. En particulier, dans le domaine des super-héros, il représente un outil solide pour ramener à l’écran des acteurs emblématiques de franchises passées. Il est indéniablement gratifiant de retrouver des visages familiers, surtout en cette période de renaissance des récits transdimensionnels. Cependant, Everything Everywhere All at

LIRE LA SUITE »
LES EXCLUSIVITÉS DU STREAMING

[CRITIQUE] Une vie ou l’autre – “Et si ?” c’était bien

“Et si ?” L’éternelle énigme. C’est une question que nous nous sommes probablement tous posée au moins une fois, en ratant le train de quelques secondes ou en déclinant une invitation quelque part. Marvel a même consacré une série entière de Disney+ à cette question. Et c’est cette question qui est au centre de Une vie ou l’autre de Wanuri Kahiu, un film qui raconte deux versions d’une vie et souligne comment deux chemins différents peuvent toujours mener au même

LIRE LA SUITE »
C'est fini, snif