Catégorie : VIVA by VIDEOFUTUR

AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Buzz l’Eclair – Un au-delà

Le dernier né des Studios Pixar a déçu une grande partie de la critique française. La raison étant évidente : l’histoire est trop simple. A regarder dans l’histoire du studio d’animation américain, les films ne divisent jamais autant que lorsque le scénario est une réitération déjà aperçue sur une autre œuvre. Pourtant, cela serait dommage de résumer Lightyear à un produit estampillé Disney, se servant d’un héritage acquis à la cause pour capitaliser davantage sur le succès de la franchise Toy

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Elvis – Rendre le King encore plus cool

Considéré comme l’artiste de musique solo qui a vendu le plus de disques de tous les temps et comme une figure culturelle unique, la question qui se pose pour tout biopic d’Elvis sur grand écran n’est pas “pourquoi le faire ?” mais “pourquoi cela a-t-il pris autant de temps ?”. Couvrant 30 ans de la vie tragiquement écourtée d’Elvis Aaron Presley, depuis ses premières rencontres avec le gospel et le rhythm & blues jusqu’à sa mort prématurée d’une maladie cardiaque

LIRE LA SUITE »
C'ÉTAIT QUOI LE CINÉMA ? [RETOUR SUR..]

[RETOUR SUR..] Malveillance – Sous le lit, un con siège

Un film d’horreur psychologique malade, tordu et cauchemardesque, traversé par des soupçons d’humour noir, Malveillance est un exemple cruel, intense et captivant du genre, absolument impitoyable dans son déroulement et de plus en plus troublant à mesure que l’intrigue progresse. L’histoire de Malveillance suit un concierge d’appartement qui gère sa misérable existence en rendant la vie des autres aussi misérable. Sa dernière cible est une résidente enjouée qu’il a du mal à perturber par rapport aux autres, ce qui l’oblige

LIRE LA SUITE »
C'ÉTAIT QUOI LE CINÉMA ? [RETOUR SUR..]

[CRITIQUE] Batman : The Long Halloween, partie 2 – Double face à la psyché

Inspiré de l’histoire emblématique du milieu des années 1990 de Jeph Loeb et Tim Sale, Batman : The Long Halloween, partie 2 reprend alors que le Holiday est toujours en liberté et que Bruce Wayne est sous le charme de la venimeuse Poison Ivy, Batman est introuvable. Libéré par un allié improbable, Bruce découvre rapidement le vrai coupable : Carmine Falcone, l’employeur de Poison Ivy. Le romain, dont les rangs ont été décimés par Holiday et dont les affaires sont

LIRE LA SUITE »
C'ÉTAIT QUOI LE CINÉMA ? [RETOUR SUR..]

[RETOUR SUR..] Batman : The Long Halloween, partie 1 – L’inspecteur gadget

Inspiré de l’histoire DC emblématique du milieu des années 1990 de Jeph Loeb et Tim Sale, Batman : The Long Halloween, partie 1 commence par un assassinat perpétré le jour d’Halloween qui incite le jeune justicier de Gotham, Batman, à conclure un pacte avec les deux seuls hommes de loi non corrompus de la ville (le capitaine de police James Gordan et le procureur Harvey Dent) afin d’éliminer le Romain, chef de la puissante et notoire famille criminelle Falcone. Mais

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Illusions perdues – Balzac serait Honoré

Xavier Giannoli porte habillement son adaptation des Illusions perdues d’Honoré de Balzac, l’histoire d’un jeune homme ambitieux qui s’enivre d’illusions artistiques et sociales dans le Paris de la Restauration (1814-1830). Attendu par beaucoup, le film ravit et émeut dans son exploration du “génie français”, dans un grand moment de cinéma. Le réalisateur français adapte l’œuvre d’Honoré de Balzac, dans un film romantique et critique sur l’ambition, la vanité, la société parisienne lettrée du début du XIXe siècle, une société et

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Les Olympiades – Regarder les gens s’aimer

Des romances passagères, une ambiance douce-amère et une première en noir et blanc, Les Olympiades semble détonner dans l’œuvre de son auteur qui a pourtant souvent croiser les genres, les approches, parfois au sein d’un même film. Le neuvième film de Jacques Audiard est une adaptation de trois bandes dessinées d’Adrian Tomine, on suit les amitiés et amours d’Émilie, Camille, Nora et Amber Sweet dans le quartier des olympiades à Paris. Ce quartier est un choix d’adaptation et constitue le

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] La Panthère des Neiges – Miracle de la Nature

Ce documentaire relate l’aventure du photographe Vincent Munier dans les hauts plateaux et montagnes Tibétaines, avec son ami l’écrivain Sylvain Tesson qu’il a entraîné avec lui dans sa quête de la panthère des neiges. Deux hommes, filmés par la caméra discrète de Marie Amiguet, dans ces grands espaces naturels passant leur temps à observer avec minutie les animaux sauvages.  Des mois après une de ses expéditions au Tibet, Vincent Munier réalisait avec surprise en dérushant ses photos, qu’il a immortalisé

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Broadway – Pick ‘drags’ Pocket

Broadway, quel bel exemple d’un film audacieux et sobre qui ne demande pas d’attention, mais qui vous séduit définitivement dans son univers. Il se situe entre une comédie musicale noire et une pièce du genre réalisme social, avec de fortes doses de gentils gangsters et de fantaisie symbolique (principalement sur les épaules d’un singe enragé, piégé dans une cage). Ce style hybride s’avère idéal pour encadrer l’histoire d’un groupe de pickpockets qui résident dans un théâtre abandonné, situé dans un

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Ambulance – Course contre la mort

C’est le retour de Michael Bay au cinéma, depuis le catastrophique cinquième volet de Transformers, et un passage laborieux sur Netflix avec Six Underground. Inspiré d’un film Danois sorti en 2005, Ambulance raconte l’histoire de deux frères adoptifs, incarnés par Jake Gyllenhaal et Yahya Abdul-Mateen, qui se lancent dans un braquage de banque, mais leur évacuation ne se passe pas comme prévu et sont contraints de voler une ambulance, prenant ainsi en otage une infirmière (Eiza Gonzalez), et un jeune

LIRE LA SUITE »
C'est fini, snif