Catégorie : FILMS

AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Nous les Leroy – Fausse route

Après avoir essaimé sur internet (Golden Moustache, Studio Bagel), puis à la télévision (Bloqués, La Flamme), Florent Bernard, continue de tracer son sillon et de poursuivre ses ambitions cinématographiques. Si, dernièrement il a scénarisé le récent Vermines de Vaniček, c’est ici en tant que réalisateur qu’il présente Nous les Leroy, son premier film, qu’il a également scénarisé. En Bourgogne, Sandrine (Charlotte Gainsbourg) et Christophe (José Garcia) Leroy forment un couple de cinquantenaires dont le mariage se délite. Pire encore, la

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Riddle of Fire – Le feu du conte de fées

Quelle est donc la place de l’ironie et de la sincérité dans notre époque, tant vis-à-vis de l’une que de l’autre, ainsi qu’au sein de la scène culturelle actuelle ? L’épreuve décisive pour choisir entre ces deux attitudes se trouve peut-être dans le conte de fées, un récit qui offre deux perspectives divergentes sur le monde. Créés par des adultes dans un but éducatif et moral pour les enfants, les contes de fées sont largement regardés avec scepticisme par les

LIRE LA SUITE »
ACTUALITÉ CINÉMA - EN SALLES, (S)VOD, etc..

[CRITIQUE] Borgo – La Belle et la Meute

Entre le hall et la sortie de l’aéroport, sous l’œil scrutateur des caméras de surveillance, deux hommes sont impitoyablement abattus au vu et au su de tous. Une enquête s’amorce pour démasquer le coupable, mais au sein du commissariat, deux écoles se dessinent : le brigadier (Pablo Pauly), acharné et désarmé dans sa quête d’une infime piste au sein de ce dédale de pixels ; le commissaire (Michel Fau), rompu à ces situations probablement par ses expériences en Corse, qui

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Le mal n’existe pas – Un cycle naturel

Grand prix du jury à la Mostra de Venise, Le Mal n’existe pas s’éloigne partiellement des contrées rohmeriennes du cinéma de Ryusuke Hamaguchi sur un rythme plus retenu. À l’instar d’Eric Rohmer, il s’est employé à plusieurs reprises aux récits de chassé-croisé amoureux, tant sur Asako I et II que le plus récent Contes du hasard et autres fantaisies. S’il ne s’agit pas tellement de cela dans sa dernière production, les scènes de dialogues rappellent toujours autant la marque distinctive

LIRE LA SUITE »
C'ÉTAIT QUOI LE CINÉMA ? [RETOUR SUR..]

[RETOUR SUR..] Smooth Talk – Loup y-es tu ?

Le cinéma est un art impitoyable, tant pour ceux qui le font que pour ceux qui le regardent. C’est un domaine et une industrie en perpétuel mouvement, sources à la fois d’innovations et de frustrations artistiques et technologiques. Un(e) cinéphile avance donc dans un cimetière qui ne dit pas son nom, conscient(e) à la fois de ce qui est et ce qui aurait pu être au moment du tournage et à la sortie du projet. Pour preuve, le patrimoine mondial

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Quitter La Nuit – Trouver Le Jour

Encore aujourd’hui, les femmes sont régulièrement exposées aux risques de comportements problématiques masculins. À tout moment, même lorsque nous souhaitons rentrer de soirée avec l’homme qui, aux premiers abords, semblait être le parfait gentleman, nous ne sommes pas en sécurité. C’est l’histoire que Delphine Girard a mise en scène dans son court-métrage Une Soeur en 2018, et qu’elle a élargi quatre ans plus tard dans son premier long-métrage Quitter la nuit. Le film débute sur une longue séquence riche en

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Black Flies – Sombrer en lourdaud

Black Flies, adaptation du roman éponyme de Shannon Burke, s’impose comme une plongée ténébreuse et oppressante dans l’univers impitoyable des secouristes évoluant dans les rues inhospitalières de New York. Le film s’ouvre sur le jeune novice au visage angélique, Ollie Cross (Tye Sheridan), émergeant d’un cauchemar à l’arrière d’une ambulance, pour ensuite plonger directement dans un cauchemar éveillé quelque part entre Brownsville et East New York. Le personnage, qui ressent visiblement un complexe de “Jésus des rues”, porte une veste

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Godzilla x Kong : Le Nouvel Empire – Terre et Tête Creuses

Il y a trois ans, Godzilla vs Kong s’est vu privé d’une sortie dans les salles françaises, alors que leur réouverture post-pandémie était imminente. Bien que la qualité artistique du film semblât discutable, il aurait été préférable de voir ces deux monstres se battre sur grand écran, ce qui aurait bénéficié au box-office hexagonal. La suite, intitulée Godzilla x Kong : Le Nouvel Empire (remarquez le subtil remplacement du “versus”, indiquant la fin de leur affrontement), arrive cette fois-ci au

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Une Famille – Sur les traces de “lui”

Il a été estimé que la plupart des actes d’agression sexuelle à l’égard des enfants émanent non pas d’étrangers, mais plutôt de personnes familières ou intégrées à leur cercle domestique. Un constat que Christine Angot appréhende avec une intimité saisissante, ayant elle-même été victime des sévices de son père durant son adolescence. Cette sombre réalité fut d’abord dépeinte dans son œuvre d’autofiction Inceste, publiée en 1999, qui suscita maintes controverses tout en récoltant des récompenses pour sa représentation franche et

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Drive-Away Dolls – Odyssée saphique qui pique

Pas fâchés, les frères Coen ont néanmoins exprimé le besoin de vaquer à leur cinéma séparément après trente-cinq ans de collaboration artistique. Nulle raison de s’affoler, le divorce est temporaire, mais ce bref revirement n’en est pas moins pertinent pour ce qu’il raconte du binôme. Pour Joel, le plus fidèle des deux, la rupture fut suivie d’une adaptation du célébrissime Macbeth, vendue dans un noir et blanc radieux, remplie d’ombres expressionnistes et récitée à la virgule près. Pour Ethan, le

LIRE LA SUITE »
C'est fini, snif