Auteur : Louan Nivesse

AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Le Procès Goldman – Être innocent

Le Procès Goldman de Cédric Kahn se dresse tel un phare, éclairant de sa lumière crue les dédales complexes du système judiciaire français des années 70. Dans ce plaidoyer captivant, Kahn nous convie à une réflexion profonde sur la justice, la culpabilité, et les idéaux politiques, tout en dressant le portrait fascinant de Pierre Goldman, un intellectuel engagé et criminel notoire. Le personnage central de ce drame judiciaire, Pierre Goldman, incarne une énigme ambulante, une dualité perpétuelle entre le flambeur

LIRE LA SUITE »
LES EXCLUSIVITÉS DU STREAMING

[CRITIQUE] La Merveilleuse Histoire de Henry Sugar – Retour à la fantaisie

La Merveilleuse Histoire de Henry Sugar, seconde adaptation de Roald Dahl par le talentueux Wes Anderson, nous plonge dans un univers atypique où le réalisme côtoie l’artifice, et où la morale se mêle à la fantaisie. D’emblée, on peut noter que l’intrigue semble tout droit sortie de l’imagination débordante de Wes Anderson lui-même. Benedict Cumberbatch incarne le rôle du richissime Mr. Sugar à la recherche des méthodes d’un gourou pour tricher au jeu, un scénario propice aux mésaventures cocasses. Anderson

LIRE LA SUITE »
FILMOTHÈQUE DE FILMO

[FILMOTHÈQUE] Blaze – Le feu du dragon

Illustrer une réponse émotionnelle aussi complexe que le traumatisme est une tâche extrêmement difficile. Il n’y a pas de mode d’emploi, pas de codes et de conventions, pas de formule établie pour y parvenir. Cependant, Del Kathryn Barton, peintre double lauréate du prix Archibald et artiste chevronnée dans la création d’œuvres symboliques, riches en couleurs psychédéliques et en détails excentriques, fait de cette exploration sa marque de fabrique dans son audacieux premier long métrage, Blaze. Le film nous plonge dans

LIRE LA SUITE »
REVIOWZ IN SHADOWZ

[REVIOWZ] Slaxx – C’est un Jeans très aigri

Dans l’esprit du film culte de Roger Corman La Petite Boutique des horreurs, Slaxx, le dernier film de la réalisatrice canadienne Elza Kephart, nous offre une comédie d’horreur aussi absurde que percutante. Nichée au cœur d’une boutique de vêtements à la pointe de la mode, l’intrigue dépeint des vendeurs qui se parlent avec des micro-casques tout en évitant soigneusement de communiquer avec les clients. Ce film suit l’histoire de Libby, une jeune femme idéaliste interprétée par Romaine Denis, qui décroche

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Jawan – Le meilleur blockbuster de gauche

Depuis la sortie de Pathaan début 2023, les blockbusters américains ont inondé les écrans avec leur spectacle grandiose et leurs budgets colossaux. Dans ce contexte, il est parfois rafraîchissant de découvrir une œuvre qui transcende les frontières du divertissement pour aborder des enjeux politiques profonds. C’est précisément ce que réalise Jawan, sous la direction du talentueux Atlee Kumar et avec la star charismatique Shah Rukh Khan en tête d’affiche. Ce film se distingue par sa capacité à harmoniser l’extrême générosité

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Toni, en famille – Histoire d’une femme magnifique

Il est remarquable de constater que Nathan Ambrosioni, à seulement 24 ans, a réussi à capturer avec une incroyable justesse les nuances de la vie d’une femme de 43 ans, Toni. Tout comme son personnage, le réalisateur s’interroge sur l’avenir, faisant écho à une époque de doutes et de questionnements. Ce parallèle entre la vie du cinéaste et celle de son personnage renforce l’authenticité du récit. Le choix de Camille Cottin pour incarner Toni montre également la perspicacité du jeune

LIRE LA SUITE »
CRITIQUE

[CRITIQUE] Cassandro – Le catch, quête de liberté

Cassandro de Roger Ross Williams, tel un exótico de lucha libre est flamboyant, audacieux et inoubliable. Bien plus qu’une simple biographie d’une star du catch mexicain, il nous plonge au cœur de l’âme de son protagoniste, Saúl Armendáriz, alias Cassandro. À travers un regard structuré et nuancé, il explore l’essence même de l’identité, de la liberté et de la résilience. UN “PERSONNAGE” Il est réconfortant de voir un film sur le catch qui s’éloigne des clichés habituels, à l’instar de

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Un Métier sérieux – Ils manquent de corps tes enseignants

Dans Un Métier sérieux, le réalisateur Thomas Lilti, connu pour ses précédents films et séries explorant le monde médical (Médecin de campagne, Hippocrate, Première Année) aborde le domaine de l’éducation nationale. Malheureusement, en dépit d’un sujet riche en potentiel, des personnages variés et des péripéties intéressantes, le film reste en surface et ne parvient pas à exploiter pleinement son potentiel narratif. Plus spécifiquement, la scène du conseil de discipline, pourtant cruciale, est la seule du film à être véritablement développée

LIRE LA SUITE »
C'ÉTAIT QUOI LE CINÉMA ? [RETOUR SUR..]

[RETOUR SUR..] The Day the Ponies Come Back – Un Canet dans le Bronx

Jerry Schatzberg, réalisateur américain à la filmographie distinguée, nous livre en 2000 The Day the Ponies Come Back, un récit initiatique dont les échos résonnent entre les rues effervescentes de Manhattan et le Bronx, dépeignant ainsi une Amérique complexe et plurielle. Dans cette œuvre, Daniel Moulin, interprété avec brio par Guillaume Canet, incarne un restaurateur d’instruments de musique en quête de son identité paternelle, un périple qui le conduit à découvrir un New York insoupçonné. À travers une narration riche

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Déserts – Deux sables en un

Faouzi Bensaïdi, avec Déserts, entreprend un voyage audacieux qui défie les conventions, brouille les genres et explore les profondeurs de l’existence humaine. Bien que les changements de tonalité et la complexité narrative du film puissent laisser certains spectateurs perplexes, sa volonté inébranlable de provoquer et de déconstruire en fait une œuvre d’art socialement consciente et culturellement marquante. Déserts est le témoignage de l’ambition de Bensaïdi en tant que réalisateur et de sa capacité à créer une exploration profonde, bien que

LIRE LA SUITE »
C'est fini, snif