Auteur : Enzo Durand

51E FESTIVAL LA ROCHELLE CINÉMA (FEMA)

[CRITIQUE] Exogène – Au bord du gouffre (FEMA 2023)

« La terre, de plus en plus habitée, devient de plus en plus inhabitable. » Cette citation provient du film Le Diable Probablement, réalisé par Bresson en 1977. Pourtant, au cours des cinquante dernières années, rien n’a changé. L’industrie cinématographique s’efforce de réduire sa consommation d’énergie pour devenir plus responsable. Que ce soit à travers des œuvres de fiction ou des documentaires, le cinéma n’a pas encore réussi à provoquer un changement à grande échelle, mais il a un impact

LIRE LA SUITE »
ANALYSE

[ANALYSE] Oppenheimer – Regards sur l’atome

Toute la promotion d’Oppenheimer insiste sur un événement : le test de la première bombe atomique dans un désert proche de Los Alamos. Même les nombreux décomptes vus sur internet ou des panneaux publicitaires mènent au jour-anniversaire du test Trinity, le 16 juillet 1945. Les bandes-annonces se concentraient également sur cette détonation, en en faisant un climax du film avant même sa sortie, comme l’aboutissement des recherches d’Oppenheimer. Et bien évidemment les interviews et autres entretiens se tournent vers le

LIRE LA SUITE »
51E FESTIVAL LA ROCHELLE CINÉMA (FEMA)

[CRITIQUE] Les Herbes Sèches – Dissection de l’intime (FEMA 2023)

Nuri Bilge Ceylan est sans aucun doute le cinéaste turc contemporain le plus captivant. Ses films réussissent toujours à brosser à la fois un portrait de la société de son pays tout en décrivant précisément les individus qui la composent. Il lie l’histoire de toute une civilisation à des intrigues personnelles tout en interrogeant sans cesse les valeurs morales modernes. Les Herbes Sèches, son nouveau long-métrage, clôture sa trilogie commencée avec Winter Sleep et Le Poirier Sauvage. Ces deux œuvres

LIRE LA SUITE »
51E FESTIVAL LA ROCHELLE CINÉMA (FEMA)

[CRITIQUE] Assaut – L’hommage de Yerzhanov à Carpenter (FEMA 2023)

Au fin fond des plaines kazakhes, au carrefour de routes enneigées et de montagnes brumeuses, une école isolée va subir un terrifiant assaut. Des terroristes s’introduisent sans se faire remarquer dans l’enceinte du bâtiment, prennent en otages une classe d’enfants, et abattent au passage plusieurs adultes. Un groupe d’adultes, alliés inattendus, composé d’un prof lâche, de son ex-épouse, de deux policiers inexpérimentés et du personnel de l’école, va alors tenter un assaut pour reprendre le contrôle de l’établissement, et sauver

LIRE LA SUITE »
ANALYSE

[ANALYSE] Across the Cruise Verse – Mission Impossible x Spider-Man

Mission : Impossible – Dead Reckoning Part 1 et Across the Spider-Verse ont plusieurs points communs intéressants. Outre le fait qu’ils se présentent comme des œuvres en deux parties, symptôme d’un Hollywood accroc aux franchises, ils sont surtout similaires dans leurs approches narratives. Les deux films racontent l’histoire d’un héros devant faire face à un antagoniste à l’objectif étonnant : faire en sorte que le scénario continue tel quel. Perpétuer les clichés et les attentes pour créer un semblant d’ordre qui

LIRE LA SUITE »
ANALYSE

[ANALYSE] The Fog – Pas de fumée sans feu

Fog est un long-métrage de John Carpenter sorti en 1980, qui est aujourd’hui devenu culte. Comme de nombreux films du réalisateur, il a acquis ce statut grâce à diverses raisons, telles que ses nombreux niveaux de lecture, sa musique inoubliable et sa direction artistique originale. Cependant, si on vous recommande aujourd’hui Fog, c’est en raison de sa menace et de ses antagonistes, qui sont particulièrement réussis. Plongez au cœur du brouillard. La principale menace dans ce film est donc la

LIRE LA SUITE »
FILMS

[INTERVIEW] Antoine Bouillot – Focus sur “Luz de Luna”

Luz de Luna est le nouveau court-métrage d’Antoine Bouillot, produit par l’association Super Seven. En une vingtaine de minutes on y suit l’évolution d’un couple sur plusieurs années. Ces jeunes adultes, Samuel et Amélia, vont donc apprendre à se connaitre grâce au Tango, une danse qui les suivra tout le long de leur relation. On vous recommande grandement cette œuvre, qui sous la forme d’un timelapse (comme le prologue de Là-Haut) fait défiler sous nos yeux, une vie entière d’amour,

LIRE LA SUITE »
ANALYSE

[ANALYSE] La préhistoire au cinéma – Un sujet diffisilex

Le cinéma s’intéresse depuis ses débuts à l’histoire. Il faut dire que les hommes ont toujours utiliser l’art pour raconter ses grands faits, les détourner, les mythifier, les revisiter voir même dans de très rares cas pour les restituer tels qu’ils sont. Ce sont des scénarios qui intéressent le public, car il le concerne directement. Et surtout ce sont de formidables moyens de donner sa vision d’artiste sur des sujets parfois complexes ou tendus. On pense par exemple à des

LIRE LA SUITE »
51E FESTIVAL LA ROCHELLE CINÉMA (FEMA)

[CRITIQUE] La Machine d’Alex – L’enfant illégitime de Crash et Titane (FEMA 2023)

Lorsque l’on découvre La Machine d’Alex, court-métrage de Maël le Mée présenté à Gérardmer, deux choses viennent immédiatement à l’esprit. Premièrement, ce jeune réalisateur semble apprécier le cinéma de Cronenberg, et deuxièmement, il a dû passer un excellent moment devant Titane de Julia Ducournau. Ces influences transparaissent clairement dans les thématiques abordées par cette œuvre, en particulier le body-horror. Avant d’explorer ces aspects plus en profondeur, faisons un tour d’horizon de La Machine d’Alex. Ce court-métrage de 26 minutes, qui

LIRE LA SUITE »
51E FESTIVAL LA ROCHELLE CINÉMA (FEMA)

[INTERVIEW] Anne-Capucine Blot – Bette Davis, fatiguée d’être moi

Cette année, le FEMA rend hommage à Bette Davis lors d’une rétrospective soigneusement sélectionnée de ses films, pour commémorer les moments marquants de sa carrière. Parallèlement, l’éditeur Capricci publie presque simultanément un court livre, écrit par Anne-Capucine Blot, retraçant la vie d’une actrice exceptionnelle. La première moitié de ce livre, présentée de manière chronologique, permet donc de découvrir la vie et les péripéties de l’une des femmes les plus importantes d’Hollywood. Parfois, lorsque des sources font défaut pour certains moments,

LIRE LA SUITE »
C'est fini, snif