Étiquette : Film Asiatique

ACTUALITÉ CINÉMA - EN SALLES, (S)VOD, etc..

[CRITIQUE] Le mal n’existe pas – Un cycle naturel

Grand prix du jury à la Mostra de Venise, Le Mal n’existe pas s’éloigne partiellement des contrées rohmeriennes du cinéma de Ryusuke Hamaguchi sur un rythme plus retenu. À l’instar d’Eric Rohmer, il s’est employé à plusieurs reprises aux récits de chassé-croisé amoureux, tant sur Asako I et II que le plus récent Contes du hasard et autres fantaisies. S’il ne s’agit pas tellement de cela dans sa dernière production, les scènes de dialogues rappellent toujours autant la marque distinctive

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Un hiver à Yanji – La chaleur de l’âme

Le cinéma de l’éminent réalisateur singapourien Anthony Chen, s’est progressivement affiné, gagnant en maturité au fil de ses réalisations successives. Si son tout premier long-métrage, Ilo Ilo, s’est vu honoré du prestigieux titre de Meilleur Film aux Golden Horse Awards de 2013, surpassant ainsi des géants du cinéma asiatique tels que Wong Kar-wai et Tsai Ming-liang, Chen dévoile une évolution singulière de son art à travers son ultime long-métrage, Un hiver à Yanji. Subtile, il explore les vies de trois

LIRE LA SUITE »
MADE IN ASIA

[REVIOWZ] Junk Head – Science-fiction à modeler

Imaginez que les films de la Aardman production (tels que Wallace et Gromit et Chicken Run) aient engendré un enfant japonais. Cet enfant en question serait doté d’un sens de l’humour très noir, d’une passion pour les jeux vidéo Silent Hill et les animés japonais. Les promesses offertes éveillent notre curiosité ! Junk Head est un film d’animation japonais en stop motion réalisé, produit et interprété par Takehide Hori. Dans un futur lointain, les êtres humains ont découvert le secret

LIRE LA SUITE »
MADE IN ASIA

[REVIOWZ] The Medium – Plongée sombre dans le spiritisme et la possession

Dans la région d’Isan, en Thaïlande, Nim (Utoomma) se distingue en tant que chamane, professant être l’incarnation de l’esprit de Ba Yan. Reconnue comme une guérisseuse éminente au sein de la localité, elle entretient un certain désaccord avec sa sœur, Noi (Yankittikan). Cette dernière était censée hériter de l’esprit de Ba Yan, mais elle a fait le choix de le refuser, léguant ainsi cet héritage spirituel à Nim. Lorsqu’un habitant respecté de la communauté vient à décéder, ce décès bouleverse

LIRE LA SUITE »
L'ÉTRANGE FESTIVAL 2023

[CRITIQUE] The Childe & Bodyshop (L’Etrange Festival 2023 – Jour 1)

De nouveau en place à l’Etrange Festival, pour la troisième fois consécutive. Petit plaisir de retrouver cette Salle 500 et les gens qui la peuplent, d’autant que me voilà accrédité, donc préparez-vous pour quantité de films traités durant 13 jours. SOIRÉE D’OUVERTURE : THE CHILDE Le premier film que j’ai vu à ce festival était l’ouverture de l’Étrange Festival : The Childe de Hoon-Jung Park. Il s’agit d’un film coréen, et ce ne sera pas le dernier film de la Corée

LIRE LA SUITE »
DVD/BLU-RAY/4K

[CRITIQUE] Hunt – Une course explosive au cœur de la Corée du Sud

Hunt, réalisé par Lee Jung-jae, plonge les spectateurs au cœur d’une Corée du Sud en proie à une tension politique extrême, conséquence directe de l’assassinat du président Park par la CIA coréenne. Alors que l’armée reprend le pouvoir, la Corée du Nord voit dans cette situation une opportunité d’invasion. C’est dans ce contexte explosif qu’un espion nord-coréen est infiltré en territoire sud-coréen, poussant Park Pyeong-Ho (interprété par Lee Jung-jae) et Kim Jung-Do (interprété par Jung Woo-sung), deux hauts responsables de

LIRE LA SUITE »
ANALYSE

[ANALYSE] Ran – Fresque du chaos

Adaptation de littérature européenne, fable sociétale, fresque chevaleresque, polar transpirant, drame historique : Akira Kurosawa n’a pas réalisé Ran qu’il est déjà passé par tous les genres et toutes les époques, a livré certains des plus imposants chefs d’œuvre du cinéma nippon et a inspiré leurs propres classiques à d’autres. En 1985, le maître japonais n’a donc plus rien à prouver, malgré une traversée du désert qui aura presque duré quinze ans. Extirpé de cette mauvaise passe par ceux qu’il a bercés artistiquement

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Sakra, la légende des demi-dieux – Donnie Yen, le chevalier errant

Sakra2023 signe le retour à la réalisation de Donnie Yen, qui depuis quelques années se consacre principalement à la chorégraphie et la mise en scène de l’action, notamment dans Raging Fire2022 de Benny Chan. Une fois n’est pas coutume, il se lance dans la réalisation d’un Wu Xia Pian (film de sabre chinois, dépeignant la figure du chevalier errant), en adaptant le livre Demi-Gods and Semi-Devils de Jin Yong. On suit ici Qiao Feng, le leader d’une bande d’artistes martiaux,

LIRE LA SUITE »
42ÈME FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM D'AMIENS

[INTERVIEW x CRITIQUE] About Kim Sohee – Appel à la révolte

About Kim Sohee est le nouveau long-métrage de July Jung dans lequel la cinéaste s’intéresse à un fait divers ayant beaucoup ému la Corée du sud. Une jeune étudiante travaille, pour un de ses stages, dans un centre d’appel. Très vite, les conditions de travail la poussent à bout. Cette nouvelle œuvre est à la fois tendre et terrible. Un triste constat sur la société du travail coréenne, porté par deux excellentes actrices : Kim Si-eun et Bae Doo-na que vous

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] La Romancière, le film et le heureux hasard – Un bref témoignage

Les films de Hong Sang-soo tournent souvent en rond, parfois parfaitement calés, parfois plus déséquilibrés, mais toujours identifiables. La récurrence des personnages et des lieux dans des scénarios non seulement temporels, mais aussi entièrement cinématographiques, crée une structure épurée de type “choisissez votre propre aventure” adaptée aux environnements proches. La Romancière, le film et le heureux hasard, s’articule autour de ces décisions prises à l’improviste, qui ne font qu’accumuler davantage de pouvoirs au détriment de leurs propriétaires, tandis que nous

LIRE LA SUITE »
C'est fini, snif