Étiquette : Fantastique

AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Le Royaume des Abysses – Atroce beauté

Vous avez cru qu’un film d’animation prenant place dans un restaurant-sous-marin appartenant à un chef-clown magique, avec des morses et des loutres comme personnel, et des clients aquatiques accrochés à leurs téléphones, où une fillette humaine de 11 ans est le personnage principal, pouvait être considéré comme un film pour enfants ? Vous êtes bien crédule. Vous êtes un sot. Un parfait imbécile (c’est ironique, c’est la campagne marketing qui a merdé). Ce long-métrage est d’une noirceur telle – osant

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Creation of the Gods I: Kingdom of Storms – coup d’état divin

Adapté du célèbre roman L’Investiture des Dieux il y a 4 siècles, contant l’une des plus grandes légendes chinoises, sur fond de réalité historique, Creation of the Gods: Kingdom of Storms est le premier volet d’une trilogie, ayant cartonné en Chine (60 millions d’entrées), et qui arrive dans nos salles exclusivement ce week-end du 10-11 février. Une fresque historique visant à raconter la prise de pouvoir des Zhou sur le cruel Roi Shang, et à familiariser un plus large public

LIRE LA SUITE »
C'ÉTAIT QUOI LE CINÉMA ? [RETOUR SUR..]

[RETOUR SUR..] Birth – Vierge de tout soupçon

En plein cours universitaire, Sean dicte à ses élèves que la réincarnation n’est pas possible. Comment croire qu’un proche décédé puisse s’exprimer par un animal, ou tout être vivant ? Plus tard, il meurt après avoir fait son jogging habituel pour décompresser. Un jeune garçon prétendant être cet homme rendra visite à Anna, la femme de Sean, pour lui dire de ne pas se remarier. Jonathan Glazer utilise des concepts sans leur donner tout leur sens d’emblée, préférant naviguer autour pour

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Pauvres Créatures – Le ridicule peut tuer

Adaptation du roman éponyme d’Alasdair Gray, Pauvres Créatures reprend l’aliénation de l’individu en société contemporaine pour thème principal, couvert dans l’intégralité du cinéma de Yórgos Lánthimos. À la suite du suicide d’une jeune femme enceinte (Emma Stone), le docteur Godwin Baxter (Willem Dafoe) la repêche afin de la faire renaître en lui implantant le cerveau de son bébé. Elle se nommera Bella Baxter, devra apprendre à vivre à leurs côtés sans vouloir découvrir toute la folie de ce grand monde

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] En Attendant La Nuit – Faut Assumer

Après une année 2023 marquée par la prolifération de films de genre français tels que Le Règne Animal, Tropic, ou encore le récent Vermines, il est légitime de nourrir de grandes attentes pour cette nouvelle année. Nous pouvons anticiper une résurgence plus prononcée de la part des cinéastes, et particulièrement des producteurs, conscients que ces œuvres ont trouvé leur place au sein de la critique et qu’elles rencontrent un succès croissant au box-office. En effet, le cinéma français, longtemps cantonné

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Night Swim – pisse In Blumhouse

Un petit bateau électrique se délecte d’une agréable navigation au sein d’une ravissante piscine. Pendant ce temps, une jeune enfant, allongée dans son lit, prête à succomber au sommeil, perçoit le regrettable silence de l’embarcation miniature. Surprise, troublée, elle se décide à vérifier la source du dysfonctionnement et à le réanimer. Il est légitime de s’interroger en premier lieu : quel intérêt cela revêt-il ? Peut-être a-t-il simplement épuisé ses piles ? Et puis, franchement, est-ce réellement crucial ? C’est

LIRE LA SUITE »
PAR SAISONS

[CRITIQUE] Jujutsu Kaisen (Saison 2) – Le Désespoir fait vivre

Un succès populaire tel que celui de la série Naruto génère forcément des œuvres cadettes, creusant un même sillon, perpétuant un même langage. Parmi ces héritières du manga de Masashi Kishimoto, lui même sous l’influence de Dragon Ball et Hunter x Hunter, Jujutsu Kaisen est des plus frontales. Avec son trio de jeunes héros – dont l’un est habité par une entité démoniaque –, son sensei aux cheveux blancs, ses tournois trépidants et ses techniques de combat élaborées, le récit

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Rebel Moon – Partie Un : L’Enfant de Feu – Les Septs Samour…Aïe.

Dans un univers parallèle où l’éloquence règne en maître et l’esprit brille dans le firmament du récit, voici la conception cinématographique d’un enfant autrefois rejeté de l’univers Star Wars. Ce rejeton, baptisé Rebel Moon – Partie Un : L’Enfant de Feu de Zack Snyder, se présente non pas simplement comme un fragment d’une odyssée techno-fantastique de six heures envisagée, mais comme un vaste tableau où Snyder, tel un maestro, manie une palette de ressources illimitées, s’inspirant de la grandeur des

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Wonka – À ne pas confondre avec le réalisateur d’In the Mood for Love

Ce n’est pas la première fois que l’univers de Charlie et la Chocolaterie est adapté au cinéma. Il y a bien sûr eu la version de 1971 par Mel Stuart, dans laquelle le chocolatier extravagant est interprété par Gene Wilder, mais également une seconde en 2005 par Tim Burton. Dans cette seconde version, Willy Wonka est interprété par Johnny Depp ce qui donne une aura bien plus mystérieuse au personnage. Dans le cadre de cet article je ne m’attarderais que

LIRE LA SUITE »
12E PARIS INTERNATIONAL FANTASTIC FILM FESTIVAL​

[CRITIQUE] Dream Scenario – En rêve et contre tous

L’ouverture du PIFFF 2023 a été marquée par la présentation de Dream Scenario, le dernier film de Kristoffer Borgli, qui avait précédemment captivé le public avec Sick of Myself. Le réalisateur norvégien, déjà familiarisé avec le tournage aux États-Unis, s’entoure pour la première fois d’une équipe prestigieuse, comprenant notamment Nicolas Cage, Julianne Nicholson et Michael Cera. Ce nouveau film est également la dernière production d’A24, le studio qui a conquis le cœur de nombreux spectateurs, bien que pas le mien.

LIRE LA SUITE »
C'est fini, snif