[CRITIQUE] Le chat à neuf queues (1971) – Enquête labyrinthique sur les débuts d’un Dario Argento inspiré

Réalisateur culte marginalisé par la cinéphilie, maître de l’horreur, intransigeant et intègre, Dario Argento poursuit sa route malgré le mépris de la critique et l’indifférence de la production cinématographique formatée. Expérimentant dans chacun de ses films pour le meilleur et

Lire la suite