Auteur : Enzo Durand

ANALYSE

[ANALYSE] Damien Chazelle – Regards passés

Damien Chazelle est un cinéaste américain, le plus jeune à avoir obtenu l’oscar de la meilleure réalisation, que vous connaissez probablement pour Whiplash, La La Land et dernièrement Babylon. Tout un cinéma que la critique décortique à chaque sortie sous le prisme de la musique, omniprésente dans les thématiques abordées, et sous le prisme de son rapport en tant que jeune réalisateur à l’industrie américaine. Pourtant, il semble qu’une des clefs de lecture de ses films réside dans le regard

LIRE LA SUITE »
C'ÉTAIT QUOI LE CINÉMA ? [RETOUR SUR..]

[RETOUR SUR..] Fargo – Blanc comme Neige

Les paysages sont l’une des composantes les plus importantes des films des frères Coen. Il suffit de regarder leurs titres de longs-métrages : Arizona Junior (1987), Miller’s Crossing (1990) et No Country For Old Men (2007) en tête. Dans Fargo (1996), sixième collaboration des deux frères, le titre du film est une fois encore un nom de lieu. Une manière de mettre en valeur l’importance du décor dans leur cinéma, et précisément dans ce long métrage se déroulant uniquement dans

LIRE LA SUITE »
SERIES

[CRITIQUE] Slow Horses – Vivre peut attendre

Alors que la troisième saison de Slow Horses vient d’arriver sur Apple TV, revenons ensemble sur cette fantastique série d’espionnage. Composée de dix-huit épisodes répartis en trois salves de six, elle raconte l’histoire d’une bande d’espions britanniques appartenant au MI5. Ici, pas de James Bond à l’horizon, mais plutôt les « veaux », c’est-à-dire les ratés du célèbre service d’espionnage. Tous les protagonistes font partie de ce service, nommé « l’établi », qui regroupe les indésirables et est dirigé d’une

LIRE LA SUITE »
CINEPHILIVRE

[CRITIQUE] Gregg Araki, Le Génie Queer

Si vous êtes un lecteur assidu de C’est quoi le cinéma ? vous aurez remarqué que l’on apprécie particulièrement le cinéaste Gregg Araki. Nous lui avons consacré une rétrospective complète de ses œuvres, en plus d’inaugurer notre podcast, avec un épisode consacré à l’un de ses longs-métrages, Kaboom (2010). Autant dire que quand nous apprenons la sortie d’un nouvel ouvrage consacré à ce réalisateur, nous sautons de joie, d’autant plus que celui-ci est édité par Playlist Society. Cette maison d’édition indépendante

LIRE LA SUITE »
C'ÉTAIT QUOI LE CINÉMA ? [RETOUR SUR..]

[RETOUR SUR..] Carrie au bal du diable – De Palma X King

Si un auteur fantastique américain n’a plus besoin d’être présenté, c’est sans aucun doute Stephen King. Écrivain derrière de nombreux classiques, voire des futurs classiques, de la littérature contemporaine, il est également l’un des auteurs les plus adaptés au cinéma. Son premier roman, Carrie, en est un exemple marquant, ayant fait l’objet de quatre adaptations cinématographiques et de quatre versions télévisées. La plupart de ces adaptations ne rendent cependant pas justice au roman original, comme c’est souvent le cas avec

LIRE LA SUITE »
ANALYSE

[ANALYSE] Le Cercle des Neiges – Enjeux mouvementés

Le Cercle des Neiges représente la cinquième adaptation du drame du Vol Fuerza Aérea Uruguaya 571 de 1972, une histoire de crash d’avion au cœur de la cordillère des Andes qui revient régulièrement sur nos écrans. Cette intrigue est captivante pour deux raisons principales. D’abord, elle explore la lutte pour la survie en milieu hostile, un thème cher au cinéma. Ensuite, elle soulève un dilemme moral incontournable, lié aux actes de cannibalisme commis par les survivants. Les adaptations précédentes se

LIRE LA SUITE »
ANALYSE

[ANALYSE] Le Monde après Nous & The Killer – Dosage d’Informations

Le Monde après Nous, la nouvelle production Netflix réalisée par Sam Esmail, narre l’histoire d’une famille qui se retrouve isolée du reste du monde dans un Airbnb. Une nuit, deux individus frappent à leur porte, se présentant comme les propriétaires de la location, et insistent pour y rester, affirmant que la fin du monde est en train de se dérouler. Les vingt-cinq premières minutes du film semblent prometteuses, car elles soulèvent de nombreuses questions. Sont-ils véritablement les propriétaires ? L’apocalypse

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Wonka – À ne pas confondre avec le réalisateur d’In the Mood for Love

Ce n’est pas la première fois que l’univers de Charlie et la Chocolaterie est adapté au cinéma. Il y a bien sûr eu la version de 1971 par Mel Stuart, dans laquelle le chocolatier extravagant est interprété par Gene Wilder, mais également une seconde en 2005 par Tim Burton. Dans cette seconde version, Willy Wonka est interprété par Johnny Depp ce qui donne une aura bien plus mystérieuse au personnage. Dans le cadre de cet article je ne m’attarderais que

LIRE LA SUITE »
43ÈME FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM D'AMIENS

[RETOUR SUR..] Les Soeurs Munakata – témoignage de toute une époque

Carlotta est un distributeur de films que l’on connait beaucoup grâce à son travail pour rendre visible le cinéma asiatique en France. Toujours dans cette optique de faire découvrir des raretés, il sort donc en cette fin d’année six longs-métrages restaurés de Yasujiro Ozu, immense cinéaste japonais. Des films qui mettent en avant l’immense palette des films de ce réalisateur, des années 1930 (avec notamment Femmes et Voyous) jusqu’aux années 1960. Un moyen de faire découvrir son travail à un

LIRE LA SUITE »
C'ÉTAIT QUOI LE CINÉMA ? [RETOUR SUR..]

[RETOUR SUR..] Le Vent – D’Est en Ouest

J’ai depuis longtemps eu l’envie de discuter du film Le Vent de Victor Sjöström, principalement parce que je suis convaincu qu’il s’agit d’une œuvre née de circonstances fortuites, ce qui contribue incontestablement à sa rareté. Avant de plonger plus en profondeur dans le film, je tiens à vous présenter brièvement le réalisateur lui-même, l’une des figures majeures du cinéma muet suédois. Son nom est incontournable de cette époque, car il a rapidement marqué de son empreinte le cinéma muet européen,

LIRE LA SUITE »
C'est fini, snif