Auteur : Enzo Durand

CQL'EN BREF

[CQL’EN BREF] Film annonce du film qui n’existera jamais : “Drôles de Guerres”(Jean-Luc Godard)

Plus d’un an après son triste décès, Godard est toujours dans l’actualité cinématographique. Ce mois-ci, nous pouvons découvrir en salles Film annonce du film qui n’existera jamais : “Drôles de Guerres”, ainsi que deux autres œuvres au Festival de Cannes. La première s’intitule Scénarios, dont la dernière séquence fut tournée la veille de sa mort, tandis que la seconde est un accompagnement, presque un guide, de ce même court-métrage. Ce « Film annonce … » est un enchainement de plans fixes qui représentent

LIRE LA SUITE »
CQL'EN BREF

[CQL’EN BREF] Bushman (David Schickele)

Gabriel, jeune homme afro-américain, marche le long d’une route. Il est le « Bushman » du titre, l’homme des brousses, ayant fuit la guerre civile au Nigéria pour le soleil californien. Il marche, encore et encore, d’une situation à l’autre, sans que l’on ne sache jamais si celle-ci est scénarisée, improvisée, documentaire ou fictionnelle. Son voyage à travers les paysages états-uniens, souvent abandonnés, déserts ou détruits, révèlent le climat ambiant du pays. Les violences raciales de la fin des années 1960 embrassent

LIRE LA SUITE »
CINEPHILIVRE

[CRITIQUE] Des Gens drôles – « J’ai toujours pensé que c’était un projet de vie génial de faire rire »

Des Gens Drôles est le nouveau livre de Playlist Society, une maison d’édition qui publie régulièrement des ouvrages complets et originaux sur le cinéma. Cette fois-ci, un livre écrit à de nombreuses mains puisqu’il s’agit d’un recueil d’entretiens entre six journalistes et sept réalisateurs. Le fil rouge est un thème commun à ces discussions : l’humour. Un choix d’autant plus étonnant que les réalisateurs interviewés sont très différents les uns des autres. On retrouve des écarts majeurs à tous les stades

LIRE LA SUITE »
CRITIQUE

[CRITIQUE] Le Successeur – Quelques notes

Avec une grande impatience, nous attendions le deuxième long-métrage de Xavier Legrand, réalisateur acclamé tant par la critique que par le public pour son précédent film, Jusqu’à la garde. Ce nouveau projet, toujours centré sur l’exploration de la figure paternelle, débute en apparence comme un drame ordinaire. Un directeur artistique au sommet de sa réussite dans le monde de la mode est contraint de mettre de côté sa nouvelle gloire pour retourner au Québec, lieu de son enfance, à la

LIRE LA SUITE »
FILMS

[ANALYSE] James Bond – Attendre pour mourir ?

Plusieurs années se sont écoulées depuis la fin du dernier long-métrage de la saga 007, Mourir peut attendre, et nous pouvons donc enfin parler de sa conclusion. James Bond, protagoniste des vingt-cinq films de la saga, meurt lors du dernier acte en se sacrifiant. Au-delà de l’effet dramatique de tuer son personnage principal, cette idée est surtout la fin logique, et attendue, d’un cycle qui a tant tourné autour d’un même thème : la mort. Les cinq longs-métrages où l’espion est

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Les Derniers Hommes – Question de point de vue

En Indochine – le pays, pas le groupe – l’armée japonaise attaque un groupe de la Légion Etrangère française. Cet assaut, qui a véritablement eu lieu le 9 mars 1945, force le groupe de soldats à devoir s’enfuir à travers la jungle. Bonne nouvelle : des renforts les attendent. Mauvaise nouvelle : ces derniers sont à plus de trois cents kilomètres, que nos bons soldats vont devoir accomplir à pied. Dès ce pitch, et le titre du film Les Derniers Hommes au

LIRE LA SUITE »
ANALYSE

[ANALYSE] Damien Chazelle – Regards passés

Damien Chazelle est un cinéaste américain, le plus jeune à avoir obtenu l’oscar de la meilleure réalisation, que vous connaissez probablement pour Whiplash, La La Land et dernièrement Babylon. Tout un cinéma que la critique décortique à chaque sortie sous le prisme de la musique, omniprésente dans les thématiques abordées, et sous le prisme de son rapport en tant que jeune réalisateur à l’industrie américaine. Pourtant, il semble qu’une des clefs de lecture de ses films réside dans le regard

LIRE LA SUITE »
C'ÉTAIT QUOI LE CINÉMA ? [RETOUR SUR..]

[RETOUR SUR..] Fargo – Blanc comme Neige

Les paysages sont l’une des composantes les plus importantes des films des frères Coen. Il suffit de regarder leurs titres de longs-métrages : Arizona Junior (1987), Miller’s Crossing (1990) et No Country For Old Men (2007) en tête. Dans Fargo (1996), sixième collaboration des deux frères, le titre du film est une fois encore un nom de lieu. Une manière de mettre en valeur l’importance du décor dans leur cinéma, et précisément dans ce long métrage se déroulant uniquement dans

LIRE LA SUITE »
SERIES

[CRITIQUE] Slow Horses – Vivre peut attendre

Alors que la troisième saison de Slow Horses vient d’arriver sur Apple TV, revenons ensemble sur cette fantastique série d’espionnage. Composée de dix-huit épisodes répartis en trois salves de six, elle raconte l’histoire d’une bande d’espions britanniques appartenant au MI5. Ici, pas de James Bond à l’horizon, mais plutôt les « veaux », c’est-à-dire les ratés du célèbre service d’espionnage. Tous les protagonistes font partie de ce service, nommé « l’établi », qui regroupe les indésirables et est dirigé d’une

LIRE LA SUITE »
CINEPHILIVRE

[CRITIQUE] Gregg Araki, Le Génie Queer

Si vous êtes un lecteur assidu de C’est quoi le cinéma ? vous aurez remarqué que l’on apprécie particulièrement le cinéaste Gregg Araki. Nous lui avons consacré une rétrospective complète de ses œuvres, en plus d’inaugurer notre podcast, avec un épisode consacré à l’un de ses longs-métrages, Kaboom (2010). Autant dire que quand nous apprenons la sortie d’un nouvel ouvrage consacré à ce réalisateur, nous sautons de joie, d’autant plus que celui-ci est édité par Playlist Society. Cette maison d’édition indépendante

LIRE LA SUITE »
C'est fini, snif