Catégorie : AUJOURD’HUI, LE CINÉMA

AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Super Mario Bros, le film – Brossez les fans dans le sens de la moustache

Mario est l’une des franchises phares du jeu vidéo. Pourtant, elle a longtemps résisté aux adaptations cinématographiques. La faute à deux raisons majeures. La première, c’est l’échec critique et commercial de deux précédents longs-métrages dédié au plombier moustachu. Une version en animation, Super Mario Bros. : Peach-Hime Kyushutsu Dai Sakusen! (1986), et la célèbre version live, Super Mario Bros. (1993). La seconde difficulté pour adapter, c’est bien sûr Nintendo, l’entreprise nippone étant connue pour être protectrice sur les droits de

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Suzume – Refermer les cicatrices du Japon

Si Makoto Shinkai est un réalisateur intéressant dans le milieu de l’animation japonaise depuis une quinzaine d’années, il n’est devenu un grand nom qu’à partir de la sortie de Your Name en 2016, un des plus beaux films d’animation de ces dernières années. Trois ans plus tard, il revient avec Les Enfants du Temps, très joli film, mais qui tentait un peu trop de reproduire la même recette du succès de Your Name, sans avoir d’ingrédients aussi savoureux. Suzume, son

LIRE LA SUITE »
42ÈME FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM D'AMIENS

[INTERVIEW x CRITIQUE] About Kim Sohee – Appel à la révolte

About Kim Sohee est le nouveau long-métrage de July Jung dans lequel la cinéaste s’intéresse à un fait divers ayant beaucoup ému la Corée du sud. Une jeune étudiante travaille, pour un de ses stages, dans un centre d’appel. Très vite, les conditions de travail la poussent à bout. Cette nouvelle œuvre est à la fois tendre et terrible. Un triste constat sur la société du travail coréenne, porté par deux excellentes actrices : Kim Si-eun et Bae Doo-na que vous

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] C’est mon homme – Premiers amours

Un premier film, c’est toujours captivant. Pour réaliser un long-métrage, l’écrire, le financer et le tourner, c’est un parcours du combattant. Alors quand on regarde une première œuvre c’est forcément intéressant, car on assiste au résultat d’années de travail et d’obsessions. C’est mon homme est donc un premier film, celui de Guillaume Bureau, qui après plusieurs courts métrages se lance dans la réalisation de son long. L’histoire est simple, mais terriblement efficace : un soldat de la première guerre mondiale, Julien

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Les Trois Mousquetaires : D’Artagnan – Une ambition respectée

Le célèbre roman d’Alexandre Dumas connaît encore une adaptation au cinéma mais avec cette fois-ci un retour en force français avec un gros casting au rendez-vous. L’on retrouve donc François Civil, Pio Marmaï, Romain Duris et Vincent Cassel en quatuor dans leurs rôles respectifs des mousquetaires, mais aussi Eva Green en Milady. Ici, ce film réalisé par Martin Bourboulon, est présenté comme la première partie d’une saga partagée en deux où la seconde partie sera consacrée au personnage de Milady,

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Kokon – La liberté a des ailes

Un des plus grands plaisirs cinématographiques est de lancer un film sans savoir exactement à quoi s’attendre et de finalement passer un très agréable moment. Pour ce deuxième long-métrage, Leonie Krippendorff signe un coming-of-age movie sans prétention, traitant de son sujet sous la chaleur de l’été berlinois. Si, il en convient, la métaphore de la chenille au papillon n’est pas très subtile, Kokon dégage une atmosphère douce et réconfortante qui plaira aux amateur.rices de films estivaux. Nora, jeune fille timide

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Apaches – Gangs of New-Paris

Second long-métrage de Romain Quirot, Apaches se situe en plein Paris du XXème siècle, alors qu’un gang nommé les Apaches règne en maitre sur la capitale. Après son film de science-fiction, Le dernier voyage, ce cinéaste français s’essaye donc au genre historique avec ce film d’action au rythme effréné. Il faut tout d’abord préciser, avant cette critique, que nous apprécions le travail ambitieux de Quirot, qui s’attaque avec ses deux premières œuvres à deux genres couteux relativement couteux. La science-fiction

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE/DVD] L’Equipier – Un Tour de force

La Belgique est le pays du vélo et du cyclo-cross. Beaucoup à travers le monde prennent le temps de faire du vélo tous les jours ou au moins toutes les semaines, certains avec plus de fanatisme que d’autres. C’est aussi pour cette raison que le cyclisme est très important en Belgique. En effet, chaque année, les performances des coureurs belges sont attendues avec impatience lors des célèbres classiques que sont le Giro, la Vuelta et le Tour de France. Cependant,

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Je verrai toujours vos visages – Guérison

Après Pupille, Jeanne Herry se concentre de nouveau sur un sujet de droit lié à la justice restaurative avec Je verrai toujours vos visages. Ce modèle spécifique de justice permet de confronter victimes aux coupables, accentuant l’aspect relationnel et social entre les deux groupes pour permettre une réparation plus efficiente des traumatismes. Disposant d’un casting 5 étoiles, la réalisatrice divise son film en deux intrigues très claires. L’une porte ainsi sur des réunions hebdomadaires pour des infractions et délits effectués

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Bonne conduite – Avec les codes, tout est permis

Bonne Conduite est le nouveau long-métrage de Jonathan Barré après l’enthousiasmant La Folle Histoire de Max et Léon et surtout l’ingénieux Les Vedettes qui parodiait à la fois les formes télévisuelles mais également le fond. La carrière de ce cinéaste est plus qu’intéressante tant elle regorge d’idées variées et surprenantes depuis les absurdes Very Bad Blagues aujourd’hui vidéo culte d’internet. Autant dire que quand je mets ma ceinture pour parcourir les routes de sa nouvelle œuvre en terres bretonnes je suis

LIRE LA SUITE »
C'est fini, snif