Auteur : Louan Nivesse

AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Godzilla vs. Kong – impasse sur l’introspection

Le légendaire MonsterVerse a réintroduit avec majesté les titans emblématiques Godzilla et King Kong, façonnant en seulement trois œuvres une métamorphose qui, à contrecœur, érige ces solitaires en héros de l’humanité. Au gré de deux de ces toiles cinématographiques, Godzilla a tracé sa voie, affrontant une cohorte d’adversaires, s’érigeant, aidé de Mothra et d’alliés humains, en souverain des monstres. Quant à Kong, son introduction plus solitaire a marqué l’adolescence d’une espèce sur le déclin, assoiffée de connexion tout en défendant

LIRE LA SUITE »
LES EXCLUSIVITÉS DU STREAMING

[CRITIQUE] New Gods : Nezha Reborn – Le “God Rider” de l’animation chinoise

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’il est clair que New Gods : Nezha Reborn fait partie d’un univers plus vaste, le réalisateur Ji Zhao a insufflé de la richesse dans le monde, où les téléspectateurs seront impressionnés par le détail autant que par l’histoire (des rumeurs du deuxième film titre fait également l’actualité). La richesse et la qualité m’ont attiré, car je connais peu le mythe chinois, donc mes expériences ont été principalement de première main. L’agitation de Donghai est

LIRE LA SUITE »
PAR ÉPISODES

[CRITIQUE] Falcon et le Soldat de l’hiver – S01E05 – Une conclusion en deux parties

Avec quelques scènes clés pour l’avenir du MCU et une séquence de combat frénétique, l’épisode 5 de The Falcon and the Winter Soldier, “Truth” prépare la série pour avoir une finale explosive. Une grande partie de l’épisode de cette semaine traitait des conséquences de la perte de l’intrigue par John Walker (Wyatt Russell) et du meurtre du membre des Flag Smashers à la fin choquante de l’épisode 4. Ces conséquences ne sont pas non plus simplement traitées, car elles vont

LIRE LA SUITE »
PAR ÉPISODES

[CRITIQUE] Falcon et le Soldat de l’hiver – Le Monde nous regarde, un seul peuple

S01E04 – Le monde nous regarde Alors que nous nous enfonçons dans l’épisode 4, intitulé “Le monde nous regarde”, la série Falcon et le Soldat de l’Hiver poursuit son périple. La destination demeure quelque peu obscure, tout comme la perspective d’escales plus captivantes en cette fin de saison. Cette œuvre semble incarner une contradiction : elle offre indubitablement un divertissement plaisant, cochant nombre de cases que chacun souhaiterait voir cochées, mais semble néanmoins manquer d’excellence dans certains domaines. Le problème

LIRE LA SUITE »
LES EXCLUSIVITÉS DU STREAMING

[CRITIQUE] Love and Monsters – Les (Bonnes) grosses bébêtes

L’apocalypse a été un sujet récurrent dans le cinéma, présentée de diverses manières, des zombies de Night of the Living Dead de George A. Romero au cataclysme climatique de The Day After Tomorrow. Parmi ces représentations, Love and Monsters se démarque comme un film d’apocalypse haut de gamme, plongeant les spectateurs dans un monde envahi par des monstres géants. Love and Monsters, réalisé par Michael Matthews, commence par une séquence d’ouverture divertissante qui explique comment un astéroïde menaçant la Terre

LIRE LA SUITE »
LES EXCLUSIVITÉS DU STREAMING

[CRITIQUE] Lucky – Une jolie proposition de genre féministe en exclusivité sur Shadowz

Si quelqu’un vit ensemble, c’est probablement l’auteur d’un livre d’auto-assistance. La confiance froide et la sagesse du savoir-faire nécessaires pour donner aux lecteurs des conseils à appliquer à leur propre vie ne peuvent venir que de quelqu’un qui contrôle entièrement son destin. Au moins, c’est peut-être plus évocateur de quelqu’un qui a besoin de contrôle. C’est le cas de May (Brea Grant), une auteure d’auto-assistance dont la vie échappe soudainement à son contrôle avec toutes les horreurs de cette impuissance.

LIRE LA SUITE »
LES EXCLUSIVITÉS DU STREAMING

[CRITIQUE] Concrete Cowboy – Une histoire prévisible sur l’Amérique Noire

Idris Elba est un acteur que j’ai toujours admiré. Qu’il parle avec puissance et passion comme Nelson Mandela ou qu’il se déclare Black Superman dans « Hobbs & Shaw ». Il a toujours possédé à la fois le charisme de l’homme principal et la retenue de rôle de soutien. Il utilise un peu des deux dans le nouveau drame de Netflix Concrete Cowboy, réalisé par Ricky Staub à partir d’un scénario de Staub et Dan Walser. Le film est basé

LIRE LA SUITE »
LES EXCLUSIVITÉS DU STREAMING

[CRITIQUE] Madame Claude – Ne soyez ni pressé ni lent

La décision la plus intelligente de Madame Claude de Sylvie Verheyde, révélatrice de l’ascension et de la chute de Fernande Grudet, propriétaire d’un bordel influent durant le tumultueux Paris de 1968, est d’embrasser les contradictions de son personnage principal plutôt que de les minimiser. Loin d’une biographie bien nette de la femme qui a essentiellement dirigé la vie sexuelle des dignitaires et des fonctionnaires les plus notables de France, il s’agit plutôt d’un portrait boueux d’une femme en grande partie

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Chaos Walking – Le premier épisode d’une saga sûrement inachevée

Les pièces maîtresses des deux plus grandes propriétés de Disney font équipe dans la (pas si) nouvelle aventure de science-fiction Chaos Walking du réalisateur Doug Liman. Tom Holland (le Spider-Man du MCU) et Daisy Ridley (un Jedi désormais en vue dans l’univers de Star Wars) sont les vedettes de cette adaptation du premier livre de la trilogie Chaos Walking de l’auteur Patrick Ness. Le film est en préparation depuis un certain temps, et les principales prises ont pris fin en

LIRE LA SUITE »
C'ÉTAIT QUOI LE CINÉMA ? [RETOUR SUR..]

[RETOUR SUR..] Watchmen – le gardien de l’inadaptable

Watchmen, cette série limitée de bandes dessinées, acclamée par la critique, du tandem créatif composé de l’écrivain Alan Moore et de l’artiste Dave Gibbons, m’a toujours davantage impressionné qu’elle ne m’a captivé. Toutefois, l’empreinte qu’elle a laissée sur l’industrie demeure indéniable. Narrée sur douze numéros parus de septembre 1986 à octobre 1987, Watchmen représente une trame sociopolitique complexe que le réalisateur Terry Gilliam avait autrefois qualifiée d’« inadaptable ». Malgré cela, plusieurs studios tels que la 20th Century Fox, Universal,

LIRE LA SUITE »
C'est fini, snif