Auteur : Axel Errero

C'ÉTAIT QUOI LE CINÉMA ? [RETOUR SUR..]

[RETOUR SUR..] Section 99 – Catharsis et existentialisme

Bradley Thomas est un un homme blanc américain, patriotique, dont la carrure parle plus que sa bouche. Le premier plan qui le représente est assez rapproché, dos à lui sortant d’une voiture. Alors un champ contrechamp débute entre lui et son supérieur, le cadre bouge beaucoup, le personnage apprend qu’il est licencié de son emploi de mécanicien. Il rentre chez lui, apprend que sa femme le trompe, puis se met d’accord avec elle pour commencer une nouvelle vie. Section 99

LIRE LA SUITE »
C'ÉTAIT QUOI LE CINÉMA ? [RETOUR SUR..]

[REVIOWZ] Bone Tomahawk – La fracture et l’anachronisme de Zahler

Le cinéma américain s’est toujours posé en représentation du peuple, qu’on le veuille ou non. Il en découle le genre fondateur qu’on aimerait presque voir renaître sans cesse dès qu’un cinéaste se met à le tuer : le western. Le western est le genre américain par excellence, celui qui s’est posé dès le départ, notamment grâce à l’Histoire des États-Unis, comme un portrait des mythes américains en représentant six grands cycles : le peuplement (Les conquérants d’un nouveau monde, DeMille,

LIRE LA SUITE »
C'ÉTAIT QUOI LE CINÉMA ? [RETOUR SUR..]

[RETOUR SUR..] L’Exorciste – Décadence à l’intérieur de l’humain (Festival Lumière 2023)

Pour célébrer le 15e anniversaire du festival Lumière, l’événement profite de l’occasion pour projeter des films emblématiques de son histoire. Notamment, il offre aux spectateurs la chance de redécouvrir ces films sur grand écran. Un de ces films est L’Exorciste dans sa version director’s cut, qui demeure un pilier essentiel du genre horrifique et du drame familial, caractérisé par des ambiguïtés morales profondes. Réalisé par William Friedkin, le film résonne encore aujourd’hui, tant dans la mémoire des personnes qui l’ont

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Visions – Enième mirage éculé

Nous sommes en septembre 2023, et c’est la sortie du cinquième long-métrage de Yann Gozlan, le réalisateur du récent Boîte Noire, qui a connu une reconnaissance particulièrement enthousiaste, surtout auprès du public. Son dernier film s’intitule Visions, et contrairement aux insinuations que l’on peut entendre ici et là, son intrigue est remarquablement simple, voire simpliste : une femme du nom d’Estelle est pilote de ligne et mène une existence paisible avec son mari, non loin de la plage, lorsqu’elle rentre

LIRE LA SUITE »
PAR SAISONS

[RETOUR SUR..] The Morning Show (Saison 2) – Briser la glace et le cynisme

Non content d’être sur le toit du monde quand on parle du marché des smartphones et des tablettes, la marque à la pomme s’est vue assez confiante pour lancer sa propre plateforme de streaming. Des séries et des films de luxe, sans la moindre fioriture, à ce qu’il paraît. Force est de constater que dès son ouverture en 2019, Apple TV + s’impose et se montre comme un concurrent direct des monstres tels que Netflix ou Prime Vidéo en proposant

LIRE LA SUITE »
FILMOTHÈQUE DE FILMO

[FILMOTHÈQUE] L’Impasse – Échec et mélancolie

New York, fin des années 70. Carlito Brigante, truand, sort de prison après 5 ans et décide de se ranger pour commencer une nouvelle vie. Dès lors, inévitablement, le monde dans lequel il a grandi refait surface et étouffe son rêve. Après son passage important à travers le Nouvel Hollywood (Sœurs de sang, Phantom of the paradise…) et sa quête du prolongement de la forme hitchcockienne (Obsession, Pulsions et Body Double), Brian De Palma décide de pointer du doigt l’échec

LIRE LA SUITE »