Étiquette : Owen Wilson

PAR SAISONS

[CRITIQUE] Loki (Saison 2) – Remettre de l’Ordre

Dire que sa première saison fit figure de petit miracle est un euphémisme. Troisième série produite par Marvel Studios à atterrir sur Disney+, Loki redressait la barre d’une franchise paumée après les événements d’Avengers : Endgame en déclinant, sur six épisodes, les intrigues du dieu de la malice à travers le multivers. Ressuscité grâce à une jolie entourloupe, le demi-frère de Thor se retrouvait à dialoguer avec lui-même, la métaphysique de Rick et Morty, l’humour de Starsky et Hutch, le décorum

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Le Manoir hanté – Une petite attraction !

Deuxième adaptation de la célèbre attraction en Californie, Haunted Mansion (le Manoir hanté) reprend les codes de la comédie horrifique à destination d’un public familial pour les studios Disney. Par une histoire assez banale de manoir hanté, le réalisateur Justin Simien met en scène une mère (Rosario Dawson) et son jeune fils, résidents de l’étrange demeure demandant de l’aide à un prêtre (Owen Wilson). Comme attendu, il s’ensuivra une réunion d’experts sur le sujet en la matière, avec un professionnel

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Marry Me – Ce bon petit doudou de la Saint-Valentin

Quand on pense aux comédies romantiques, beaucoup de gens pensent à certaines de nos plus grandes vedettes du passé. Nous avons Sandra Bullock, Jennifer Aniston, Julia Roberts et, bien sûr, Jennifer Lopez. À l’heure où la plupart de ces actrices ont délaissé ce genre pour d’autres projets, tels que des séries télévisées dramatiques ou la création de leur propre société de production, il est encore rare qu’elles reviennent à leurs racines. Cela peut être une bonne chose pour de nombreuses

LIRE LA SUITE »
C'ÉTAIT QUOI LE CINÉMA ? [RETOUR SUR..]

[RETOUR SUR..] Disjoncté – Le film d’horreur de Jim Carrey

Dans le deuxième long métrage de Ben Stiller en tant que réalisateur, Matthew Broderick joue le rôle d’un architecte qui emménage dans un nouvel appartement, pour se retrouver tourmenté par l’homme (Jim Carrey) qui vient installer sa télévision par câble. Disjoncté est entré dans l’histoire à l’époque en payant Carrey 20 millions de dollars d’avance pour jouer le rôle du maniaque Chip Douglas. Malgré un bon bénéfice en salles, le film a été perçu comme une déception après le succès

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] The French Dispatch – Un trop gros journal

Dans une ruelle au petit matin, quartier type bâtiment Haussmannien, un cinéma trône entre deux immeubles. Les habitants se réveillent. Le projectionniste sort, une bobine de film à la main. Il crie : « Wes Anderson est de retour ! Le nouveau film du réalisateur dans vos salles ! Le réalisateur qui vous fera aimer les vieux films ! Venez découvrir la dernière œuvre du réalisateur, qui prend place ici dans notre belle France ! » Gros plan sur lui, il fixe la caméra : « qu’est-ce que vous

LIRE LA SUITE »
LES EXCLUSIVITÉS DU STREAMING

[CRITIQUE] Bliss – On a encore plus hâte de voir Matrix 4

Parlez d’un couple inattendu mais intrigant. Dans le nouveau film Bliss, Owen Wilson et Selma Hayek sont deux personnes qui font l’aller-retour entre des réalités très différentes. Mais bientôt, les perceptions de ce qui est réel et de ce qui est une simulation commencent à s’estomper. Ce concept accrocheur vient de l’esprit du scénariste-réalisateur Mike Cahill dont les références en science-fiction indie incluent Another Earth de 2011 et I Origins de 2014. Il fait de la télévision depuis, mais il

LIRE LA SUITE »