Étiquette : Hong Sang-Soo

AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Walk Up – Un lendemain incertain

Dernière réalisation signée Hong Sang-soo, Walk Up suit ce que le cinéaste prend l’habitude de faire depuis de nombreuses années : explorer les circonstances de rencontres, la précision du geste anodin et sa signification. Si l’on suit un réalisateur reconnu auprès du public, celui-ci paraît très seul et désemparé face aux inquiétudes de sa fille qui souhaite évoluer davantage en tant qu’artiste. Par ellipses, jeu sur l’hors-champ, toute la relativité des relations présentées à l’écran se manifeste. Il n’y a ainsi

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] De nos jours – Capturer l’essence même de la vie

L’art du cinéma est souvent le reflet de la vie intérieure du réalisateur, et Hong Sang-soo ne fait pas exception à cette règle. Avec De nos jours…, il transcende les frontières entre réalité et fiction, et se livre à une mise en scène de soi plus directe. En plongeant dans l’autobiographie, Hong Sang-soo érige une véritable chronique apaisée du quotidien, à la fois empreinte d’autodérision et d’introspection profonde. À travers les personnages de Sangwon et du vieux poète Hong, le

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] La Romancière, le film et le heureux hasard – Un bref témoignage

Les films de Hong Sang-soo tournent souvent en rond, parfois parfaitement calés, parfois plus déséquilibrés, mais toujours identifiables. La récurrence des personnages et des lieux dans des scénarios non seulement temporels, mais aussi entièrement cinématographiques, crée une structure épurée de type “choisissez votre propre aventure” adaptée aux environnements proches. La Romancière, le film et le heureux hasard, s’articule autour de ces décisions prises à l’improviste, qui ne font qu’accumuler davantage de pouvoirs au détriment de leurs propriétaires, tandis que nous

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Juste sous vos yeux – Une grande histoire humaine

La quantité impressionnante de longs métrages réalisés par Hong Sang-soo chaque année (bien qu’il n’ait réalisé son premier film qu’en 1996, Juste sous vos yeux est son 26e film) n’a jamais diminué le rendement dramatique ou l’intégrité filmique de chaque réalisation. Souvent tourné avec un petit budget et une certaine spontanéité, les autres signes distinctifs de Hong, à savoir les plans simples et statiques et les zooms lents, sont tous présents dans Juste sous vos yeux, un récit bref mais

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Introduction – Les trois temps d’Hong Sang-soo

Il est quelque peu réducteur de constater que Hong Sang-soo, si souvent remarqué pour ses structures en diptyque, semble être entré dans une nouvelle phase de triptyque avec ses deux derniers films : La Femme qui s’est enfuie et maintenant Introduction. Pourtant, il semble assez significatif que les deux films se déroulent en trois épisodes clairement distincts, chacun d’entre eux voyant le personnage principal du film impliqué dans une sorte de rendez-vous. Mais alors que La Femme qui s’est enfuie

LIRE LA SUITE »