Catégorie : CQL’EN BREF

AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CQL’EN BREF] – Jusqu’au bout du monde (Viggo Mortensen) 

Jusqu’au bout du monde constitue le second film de Viggo Mortensen, et survient quatre années après Falling. Cette première réalisation qui retraçait un conflit père-fils dont le paternel était atteint de démence, n’a pas vraiment laissé une empreinte mémorable. Jusqu’au bout du monde peut-il faire mieux ? Le genre et le cadre de l’œuvre peuvent le laisser penser. En se présentant tel un western en pleine guerre de Sécession, Viggo Mortensen s’assure notre curiosité. Nous suivons la rencontre entre Vivienne Le

LIRE LA SUITE »
CQL'EN BREF

[CQL’EN BREF] The Surfer (Lorcan Finnegan)

.La trajectoire artistique de Nicolas Cage demeure une énigme, particulièrement au cours de ces dernières années où il semble s’orienter vers des rôles plus riches en substance, incarnant des personnages plus ambigus, tout en préservant ce qui constitue son succès : ses expressions faciales mémorables. C’est assurément sur la base de cet argument que le réalisateur Lorcan Finnegan a su persuader la méga star de s’engager dans son tout dernier projet : The Surfer. À mi-chemin entre l’esprit de “Brice

LIRE LA SUITE »
CQL'EN BREF

[CQLC’EN BREF] Ce n’est qu’un au revoir (Guillaume Brac)

Guillaume Brac, c’est un réalisateur qui est allé sur beaucoup de terrains et qui n’a pas peur d’en changer. Débutant avec des court-métrages, il a tout au long de sa carrière alterné entre le documentaire et la fiction. À l’Abordage son dernier long, avait fait un peu de bruit à sa sortie. Et si avec son nouveau film, Ce n’est qu’un au revoir, Brac délaisse l’histoire fictionnelle et romancée, il place encore une fois sous sa caméra de jeunes personnages.

LIRE LA SUITE »
CQL'EN BREF

[CQL’EN BREF] Film annonce du film qui n’existera jamais : “Drôles de Guerres”(Jean-Luc Godard)

Plus d’un an après son triste décès, Godard est toujours dans l’actualité cinématographique. Ce mois-ci, nous pouvons découvrir en salles Film annonce du film qui n’existera jamais : “Drôles de Guerres”, ainsi que deux autres œuvres au Festival de Cannes. La première s’intitule Scénarios, dont la dernière séquence fut tournée la veille de sa mort, tandis que la seconde est un accompagnement, presque un guide, de ce même court-métrage. Ce « Film annonce … » est un enchainement de plans fixes qui représentent

LIRE LA SUITE »
ACTUALITÉ CINÉMA - EN SALLES, (S)VOD, etc..

[CQL’EN BREF] Comme un lundi (Ryo Takebayashi)

Passer après de nombreux films de boucle temporelle, et notamment les rafraîchissantes itérations en plan séquence de Junta Yamaguchi ces dernières années (Beyond the Infinite Two Minutes, En Boucle), n’est pas chose aisée. C’est pourtant le défi du premier long-métrage de Ryo Takebayashi, qui ne nous emmène pas dans une boucle d’une journée, quelques heures ou quelques minutes, mais d’une semaine entière, dans le petit open space d’une agence de publicité. On suit alors le parcours de Yoshikawa, une jeune

LIRE LA SUITE »
ACTUALITÉ CINÉMA - EN SALLES, (S)VOD, etc..

[CQL’EN BREF] Bushman (David Schickele)

Gabriel, jeune homme afro-américain, marche le long d’une route. Il est le « Bushman » du titre, l’homme des brousses, ayant fuit la guerre civile au Nigéria pour le soleil californien. Il marche, encore et encore, d’une situation à l’autre, sans que l’on ne sache jamais si celle-ci est scénarisée, improvisée, documentaire ou fictionnelle. Son voyage à travers les paysages états-uniens, souvent abandonnés, déserts ou détruits, révèlent le climat ambiant du pays. Les violences raciales de la fin des années 1960 embrassent

LIRE LA SUITE »
ACTUALITÉ CINÉMA - EN SALLES, (S)VOD, etc..

[CQL’EN BREF] Rebel Moon : Partie 2 – L’Entailleuse (Zack Snyder)

Plagiat, hommage, contrefaçon, référence… Entre ces mots, un flou qui arrange bien Rebel Moon. À la base, il s’agissait d’adapter Les Sept Samouraïs à la sauce Star Wars. Zack Snyder n’y est parvenu qu’à moitié, puisque sans l’aval de Lucasfilm officiellement. Ce n’est pas faute d’avoir fait du pied à ses dirigeants. Il n’est donc fait nulle mention d’un Empire galactique, de Jedi ou de sabres laser dans cette histoire de paysans rackettés par des vilains de l’espace, mais cette

LIRE LA SUITE »
ACTUALITÉ CINÉMA - EN SALLES, (S)VOD, etc..

[CQL’EN BREF] Monkey Man (Dev Patel)

Le cinéma d’action américain est malheureusement monopolisé et sclérosé par la saga John Wick, et au vu des premières images, on pouvait légitimement se demander si Monkey Man allait être une énième copie. Dev Patel, qui signe ici sa première réalisation, embrasse totalement ces attentes. Dès le début il nous signifie qu’il souhaite s’en démarquer, à travers une courte scène chez un vendeur d’armes où l’on demande au protagoniste s’il souhaite acheter les mêmes flingues que ceux du célèbre tueur

LIRE LA SUITE »
CQL'EN BREF

[CQL’EN BREF] Le Salaire de la peur (Julien Leclerq)

Le roman de Georges Arnaud, Le Salaire de la peur, a été adapté au cinéma à deux reprises : d’abord par Henri-Georges Clouzot en 1953, puis par William Friedkin avec Sorcerer en 1977. Malgré ces précédents succès, l’espoir d’une réussite pour la dernière tentative de Julien Leclerq s’avérait mince, étant donné la sensation de déjà-vu qui l’entourait. Malheureusement, cette fois-ci, l’expérience s’avère être un naufrage. Leclerq transpose l’action du roman de l’Amérique latine vers un pays du Moyen-Orient en proie

LIRE LA SUITE »
CQL'EN BREF

[CQL’EN BREF] Et plus si affinités (Olivier Ducray & Wilfried Méance)

Adaptation de Sentimental, un film espagnol réalisé par Cesc Gay, Et plus si affinités n’a pas grand-chose d’attrayant sur le papier. Cette comédie française au scénario de quiproquos basiques enferme des archétypes dans une pièce où les punchlines s’enchaînent pour tenter de faire rire le spectateur. Le couple formé par Isabelle Carré et Bernard Campan – qui se retrouvent après La Dégustation – incarne des cinquantenaires tristes dans leur relation, confrontés à leurs voisins du dessus, interprétés par le couple

LIRE LA SUITE »