Avant de commencer, ne manquez pas notre avis sur la première saison de The Mandalorian : https://cestquoilecinema.fr/the-mandalorian-s1-recap/

Alors que le Mandalorien doit retrouver ses semblables pour tenter de parcourir la galaxie en sécurité et mettre L’Enfant en lieu sûr, il doit à nouveau se rendre sur Tatooine où un autre chasseur de prime au crédo similaire se trouve…

Malgré un scénario peu original, dont la mécanique est assez semblable à l’un des épisodes de la saison 1 (Chapitre 4, ndlr), ainsi que quelques effets spéciaux moins convaincants, ce chapitre 9 détonne : l’apport incontestable de Baby Yoda pour la mignonnerie, la personnalité de Din Djarin (avec plus de dialogues), le développement des Hommes des Sables, les plans d’ensemble de Tatooine nous rappelant les décors tunisiens de A New Hope, la présence d’une certaine armure mythique et l’arrivée d’un personnage ô combien symbolique de la saga pour nous faire trépigner avant le prochain épisode. Comme d’habitude avec cette série, on ne voit pas le temps passer. L’on peut voir que John Favreau et Dave Filoni ont mis les moyens pour cette nouvelle saison, qui semble déjà moins reposée et contemplative que la première, toujours tournée dans le même environnement révolutionnaire fait de panneaux LED.

Pour en savoir plus sur cette révolution technologique.

L’esprit Star Wars, tout simplement. Des Tusken, du sable, des armures, des blasters sur fond de western spaghetti, rien de tel pour nous rappeler les grandes heures de la trilogie originale et de la prélogie.

0
0