Catégorie : EN CE MOMENT AU CINEMA

AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Les Minions 2, Il était une fois Gru – Une minuscule illumination

Les minions, ces petits voyous jaunes à l’allure de tic-tac qui parlent en charabia, sont en quelque sorte omniprésents dans la culture pop américaine depuis leur première apparition dans la comédie d’action animée Moi, moche et méchant, sortie en 2010 et produite par Illumination Animation. D’abord relégués au second plan pour des morceaux occasionnels de comédie burlesque, leur popularité s’est avérée si grande qu’en 2015, ces petits êtres ont eu droit à leur propre long métrage, ce qui s’est avéré

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Thor: Love and Thunder – Les Aventures de Chris Boy et Mighty Girl

Lorsque l’on examine les films individuels centrés sur les personnages du Marvel Cinematic Universe, les films Thor ont été les plus inégaux. Le Thor de Kenneth Branagh en 2011 était un bon mélange d’action de super-héros et d’humour. Le film Thor – Le monde des ténèbres (2013) d’Alan Taylor restera dans les méandres de la saga. Et puis il y a Thor : Ragnarok de Taika Waititi en 2017, une comédie indépendante décente mais une production limitée du MCU, avec

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Rifkin’s Festival – Pédant Society 

Wallace Shawn, qui s’est illustré dans le chef-d’œuvre de Louis Malle, My Dinner With Andre (1981), tient le premier rôle dans Rifkin’s Festival de Woody Allen, une comédie où l’on trouve des éléments propices à la confession et de demandes personnelles. En comparaison avec les œuvres récentes d’Allen, je dois admettre que celle-ci présente quelque chose de plus pour la tirer légèrement au-dessus de la moyenne. Mais cela ne veut pas dire qu’elle est exempte de clichés. L’histoire se déroule

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Les Nuits de Mashhad – Le fascinant thriller iranien d’Ali Abbasi

Adapté d’un fait divers, Les Nuits de Mashhad raconte l’histoire d’une journaliste qui va enquêter sur une série de meurtres de prostituées dans la ville de Mashhad en Iran. Une affaire qui rappelle celle de Jack l’éventreur, à l’exception que le meurtrier est connu et que le traitement médiatique des meurtres sera tout autre. Après une introduction surprenante et glaçante, le film s’ouvre sur deux nouveau points de vue : celui de la journaliste, et celui du tueur.  On suivra

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] To Kill The Beast – Où qu’elle est la bête ?

Avouons-le, nous sommes peu familier du cinéma d’Amérique latine. Ce sont des films peu distribués en France, et nous ne connaissons pas bien ou peu les problèmes politiques de ces pays. Mais lorsque nous sommes confrontés à ce cinéma, comprenons-nous correctement les enjeux ? C’est la question que je me suis la plus posée face à To Kill the Beast. Réalisé par Agustina San Maria, le film raconte l’histoire d’Émilia une jeune Brésilienne à la recherche de son frère disparu.

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Entre la vie et la mort – Entre Taken et El Reino

Entre La Vie et la Mort c’est un thriller franco-belgo-espagnol réalisé par Giordano Gederlini, que vous connaissez surement pour Les Misérables dont il a écrit le scénario. Mais c’est surtout le nouveau film porté par Antonio de La Torre, grand acteur espagnol et la tête d’affiche la plus talentueuse des thrillers espagnols contemporains (comme La Colère d’un Homme patient ou encore El Reino). Et rien que pour lui Entre la Vie et La Mort mérite que vous alliez le voir.

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] After Yang – Origines spirituelles

Grâce à son sens plastique inné, les films de Kogonada sont parmi les plus captivants du cinéma actuel. Sa capacité à composer des plans d’environnements et de personnes qui les habitent, magnifiquement conçus et richement élaborés, rend ses films visuellement et singulièrement spéciaux. Ajoutez à cela sa capacité de conteur à explorer des histoires profondément spirituelles qui réfléchissent au sens de la vie, et vous constaterez que regarder un film de Kogonada est une expérience véritablement transcendante. Ce qui est

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Music Hole – Belge et bien fou

Il y a quasiment trente ans sortait sur nos écrans une comédie noire belge qui allait révolutionner le genre : C’est arrivé prés de chez vous. Un long-métrage qui nous a fait découvrir un tout jeune Benoît Poolvoerde, mais qui surtout nous avait montré que les Belges savent y faire avec l’humour noir ! Gaëtan Liekens et David Mutzenmacher embrassent cet héritage, le transposent au goût du jour et viennent réitérer l’exploit. En signant un film choral trash et déjanté

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Arthur, Malédiction – La fatalité du subterfuge

Nous sommes en mars 2022, les salles se remplissent grâce à des films comme Doctor Strange in the Multiverse of Madness et Top Gun : Maverick, et ces lors d’une journée calme et paisible que l’on apprend, grâce à un court teaser en found-footage l’existence d’un projet gradé secret depuis l’été 2020. Il s’agit d’un long-métrage, imaginé par Luc Besson (qui écrit et produit), destiné à relancer EuropaCorp Distribution qui depuis quelques années coule sous les dettes. La stratégie est

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Incroyable mais vrai – Incroyable mais à côté de la trappe

Quentin Dupieux est sans aucun doute un des plus importants cinéastes français de la dernière décennie. Il a imposé son style avec Rubber ou encore Steak, avant de l’exploser et le mener à maturité avec le sublime Réalité. Il reproduit l’expérience avec Le Daim qui vient poser la dernière pièce de son style avec cette étrangeté pourtant si familière à l’œil. Incroyable mais vrai raconte l’histoire d’un couple qui achète une maison avec une étrange trappe sous laquelle se cache

LIRE LA SUITE »
C'est fini, snif