Étiquette : Mathieu Kassovitz

C'ÉTAIT QUOI LE CINÉMA ? [RETOUR SUR..]

[ANALYSE] Assassin(s) – Petite histoire de la violence

1997. Festival de Cannes. Un jeune cinéaste vient présenter son troisième long-métrage. Après le succès de La Haine, Mathieu Kassovitz revient. Sa carrière vient de décoller. Mais encore faut-il être prudent face à l’atterrissage. Et tel un canard sauvage fauché par un tir d’un chasseur bourré au perniflard, l’atterrissage sera brutal. Assassin(s) sera traité de tous les noms, voire de “film le plus nul de l’histoire du cinéma” selon Le Figaro. Qu’a donc fait Mathieu Kassovitz pour mériter cela ? A-t-il

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Visions – Enième mirage éculé

Nous sommes en septembre 2023, et c’est la sortie du cinquième long-métrage de Yann Gozlan, le réalisateur du récent Boîte Noire, qui a connu une reconnaissance particulièrement enthousiaste, surtout auprès du public. Son dernier film s’intitule Visions, et contrairement aux insinuations que l’on peut entendre ici et là, son intrigue est remarquablement simple, voire simpliste : une femme du nom d’Estelle est pilote de ligne et mène une existence paisible avec son mari, non loin de la plage, lorsqu’elle rentre

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] L’Astronaute – Rêves pelliculés

L’Astronaute est un long métrage écrit, réalisé et interprété par Nicolas Giraud. On peut à ce titre parler de projet personnel car justement cette œuvre est l’histoire d’une passion, bien plus qu’un film. Un film qui relate le projet secret d’un ingénieur spatial, l’un des meilleurs selon ses pairs, qui cherche à satisfaire par tout les moyens un besoin secret : aller dans l’espace. On remarque rapidement qu’il partage cette envie fantasque avec le réalisateur et créateur du film. Giraud, avec

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Les Méchants – Une longue farce répétée en boucle…

Le postulat comique du premier film réalisé par Mouloud Achour et Dominique Baumard était intéressant, proposer une satire acerbe de la propagation d’informations pour le buzz, quitte à laisser passer les personnages comme les ennemis publics… encore faudrait-il doser les références et sketches en tous genres. L’histoire est assez simple, Sébastien vole une console de jeux vidéo à des migrants puis essaye de la revendre à Patrick. Parallèlement, une présentatrice télé jettera son dévolu sur eux, en plus d’être poursuivis

LIRE LA SUITE »