Catégorie : EN CE MOMENT AU CINEMA

AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Priscilla – Reine du Tortionnaire

Le Priscilla de Sofia Coppola, retraçant la relation entre la jeune Priscilla Presley, 14 ans, et Elvis Presley, 24 ans, présente une perspective déconcertante du King, bien loin de l’image flatteuse à laquelle ses fans sont habitués. L’œuvre, inspirée du livre autobiographique d’Elvis et Priscilla, dépeint un récit sombre et morne, dépourvu de l’exubérance que l’on trouve dans d’autres productions telles que le récent Elvis de Baz Luhrmann. Dès les premières images, Sofia Coppola saisit l’inégalité frappante entre Priscilla, une

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Rebel Moon – Partie Un : L’Enfant de Feu – Les Septs Samour…Aïe.

Dans un univers parallèle où l’éloquence règne en maître et l’esprit brille dans le firmament du récit, voici la conception cinématographique d’un enfant autrefois rejeté de l’univers Star Wars. Ce rejeton, baptisé Rebel Moon – Partie Un : L’Enfant de Feu de Zack Snyder, se présente non pas simplement comme un fragment d’une odyssée techno-fantastique de six heures envisagée, mais comme un vaste tableau où Snyder, tel un maestro, manie une palette de ressources illimitées, s’inspirant de la grandeur des

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Une équipe de rêve – Ka Mate ka raté

Plonger dans Une équipe de rêve de Taika Waititi équivaut à s’immerger dans la quête épique d’une équipe de football d’une médiocrité déconcertante, embrassant l’espoir d’une rédemption improbable. Inspiré du documentaire Next Goal Wins sorti en 2014, il retrace le périple vrai de l’équipe de football d’American Samoa, débutant par leur déroute historique de 31-0 contre l’Australie en 2001, marquée par une prestation terne du Siva Tau, une danse rituelle samoane. Malgré cette prémisse intrigante, le film peine à tisser

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Aquaman et le Royaume Perdu – La Dernière Noyade

Il est là, le dernier segment de l’univers cinématographique DC avant la refonte. Le tout dernier bout de la saga dérivée de Man of Steel, puis Justice League, sous la tutelle de Zack Snyder, puis d’un autre. Partie pour être une alternative aux bouffonneries de l’écurie Marvel en soutenant une approche mi-épique, mi-politique du super-héros, la franchise ne lui aura pas tenu tête très longtemps. Un revirement lâche qui explique pourquoi cette entreprise de capes et collants se termine la

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Menus plaisirs – Les Troisgros – “La cuisine c’est pas du cinéma”

Classiquement, Wiseman cherche à documenter les Etats-Unis et les rapports conflictuels  que l’État entretient avec sa société civile. Généralement, il investit donc un hôpital, une bibliothèque ou un bureau d’aide sociale. Sur la quarantaine de films qu’il a réalisé, seuls ceux tournés en France échappent à cette description. Dans notre pays, Wiseman filme des institutions culturelles, qu’elles soient publiques (La Comédie Française ou l’Opéra Garnier) ou privées (le Crazy Horse). Comme si Wiseman, en traversant l’Atlantique, perdait son acidité politique

LIRE LA SUITE »
C'ÉTAIT QUOI LE CINÉMA ? [RETOUR SUR..]

[RETOUR SUR..] Les Anges déchus – Couper ses ailes

L’essence même de la signification cinématographique repose souvent sur des artifices stylistiques déconcertants et intentionnels. Ainsi s’ouvre le débat sur Les Anges déchus, une œuvre où Wong Kar-Wai et son complice Christopher Doyle à la photographie, tissent une toile visuelle juxtaposant le scellé hermétique d’un environnement urbain à l’expansivité écrasante de l’espace. Ce film, au-delà de la simple représentation de l’horizon hongkongais, plonge dans les histoires entrelacées de “partenaires”, naviguant dans un labyrinthe d’existences éphémères. L’essence de ces relations, qu’elles

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Mon Ami Robot – Zootopile

Mon Ami Robot, réalisé par le talentueux Pablo Berger, s’inscrit parmi les œuvres innovantes de cette année, offrant une expérience à la fois visuelle et émotionnelle singulière. Dépourvu de dialogues, il déploie une trame narrative captivante, inspirée de la bande dessinée Robot Dreams de Sara Varon, mettant en scène une touchante amitié entre un chien et un robot. Cette création explore avec délicatesse les thèmes poignants de la perte, de la séparation et de l’espoir, dans un univers où les

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Bâtiment 5 – soudain le vide

Première séquence de Bâtiment 5 : les habitants d’un immeuble HLM dans une cité de la ville de Montvilliers (ville fictive inspirée de Montfermeil) descendent tant bien que mal un cercueil dans des escaliers vétustes alors que l’ascenseur est en panne. Vue comme une puissante scène de solidarité, on ne peut que constater que cette séquence n’est qu’une sombre prophétie quant au talent de Ladj Ly, qui semble déjà s’enterrer. La difficulté d’un second long-métrage après une franche réussite (Les

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Wonka – À ne pas confondre avec le réalisateur d’In the Mood for Love

Ce n’est pas la première fois que l’univers de Charlie et la Chocolaterie est adapté au cinéma. Il y a bien sûr eu la version de 1971 par Mel Stuart, dans laquelle le chocolatier extravagant est interprété par Gene Wilder, mais également une seconde en 2005 par Tim Burton. Dans cette seconde version, Willy Wonka est interprété par Johnny Depp ce qui donne une aura bien plus mystérieuse au personnage. Dans le cadre de cet article je ne m’attarderais que

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Les Trois Mousquetaires : Milady – Épées et disparités

En début d’année, le premier volet du diptyque d’aventure Les Trois Mousquetaires a été dévoilé, réunissant un casting trois étoiles avec François Civil, Vincent Cassel, Pio Marmaï, Romain Duris et Eva Green. Il se concentre sur le personnage de D’Artagnan, offrant un récit riche en enjeux et porteur d’une certaine ambition. Sous la direction de Martin Bourboulon, ce projet s’inscrit dans une volonté de proposer du grand spectacle d’époque “à la française”, à l’instar d’autres productions marquantes des années 2000

LIRE LA SUITE »
C'est fini, snif