Catégorie : EN CE MOMENT AU CINEMA

AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Les Chevaliers du Zodiaque – Vierge

Réalisé par Tomek Baginski, Les Chevaliers du Zodiaque2023 est une adaptation live de la série animée et manga éponyme. On y suit Seiya (Mackenyu), qui se retrouve un jour mêlé à une querelle entre Alman Kiddo (Sean Bean) et Guraad (Famke Janssen) au sujet de Sienna (Madison Iseman), la réincarnation de la déesse Athéna. Il découvre alors que la force est en lui et qu’il est destiné à protéger Sienna en tuant Voldemort lorsqu’il aura seize ans et à libérer

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Omar la Fraise – Salade de styles, jolie, jolie, jolie

On l’attendait avec impatience, cet Omar la Fraise, le premier long-métrage d’Elias Belkeddar après deux courts qui laissaient présager du bon. Ce jeune cinéaste est un amoureux des personnages. Ses scénarios, tels que Athéna récemment ou Mes jours de gloire, fonctionnent non pas grâce à une série d’événements, mais plutôt comme des chroniques sur des protagonistes atypiques. Et une fois de plus, c’est le cas avec le personnage immense d’Omar la Fraise. Reda Kateb, un extraordinaire acteur que l’on est

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Les Feuilles Mortes – Le Capital

La sortie tant attendue des Feuilles Mortes, à ne pas confondre avec Les Herbes Sèches, est enfin là ! On avait désespéré de pouvoir le découvrir en salles, notamment car Aki Kaurismäki avait annoncé sa retraite en 2017. Mais bon, tout comme Miyazaki, on peut s’attendre à de nombreux « derniers films », ce qui rend tout autant heureux le marketing et le public. Alors maintenant que nous sommes enfin face à ce long-métrage, venant conclure la tétralogie de Kaurismäki sur le monde

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Fast & Furious X – Affaires de famille

Comment aborder le dixième volet de la saga Fast and Furious ? Depuis longtemps, la franchise a abandonné ses intrigues simples à Los Angeles pour se plonger dans des films de pseudo-espionnage aux quatre coins du monde. Il est indéniable qu’il ne reste plus aucune once de logique ou de narration cohérente dans les onze longs-métrages sortis depuis 2001. Il devient donc difficile d’aborder cette saga de manière classique, car elle a depuis longtemps touché les bas-fonds du cinéma. Pourtant,

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Jeanne du Barry – Ça sent culotte

Cannes a acquis la réputation d’inaugurer son festival avec des films de qualité médiocre, et Nicole Kidman dans le rôle de Grace de Monaco en est l’un des principaux exemples. Le festival a souvent privilégié les films glamour (comme Gatsby le magnifique) et a eu tendance à favoriser les productions françaises. Le film de Maïwenn, Jeanne du Barry, coche les cases du glamour et de l’origine française, mais ne se démarque pas vraiment. L’intrigue du film suit l’héroïne éponyme (jouée

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Ramona fait son cinéma – Moderniser la romance classique

Il n’est pas difficile de comprendre pourquoi Ramona fait son cinéma2023 a été immédiatement comparé au travail de Greta Gerwig, il rappelle indéniablement Frances Ha2013, mais il contient aussi un énorme esprit hispanique. L’atmosphère qu’il crée, le rythme et l’énergie sont également comparables à ceux de Pedro Almódovar, dont les films contiennent toujours des femmes effervescentes, implacables et inarrêtables. Ramona est incontrôlable et volatile, mais elle est présentée d’une manière qui lui permet d’assumer sa propre sexualité, plutôt que de

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Showing Up – Réconfort de l’artiste

Toujours ancré dans le minimalisme, le dernier film de Kelly Reichardt se distingue quelque peu de ses précédents en ne donnant que peu d’importance aux environnements extérieurs. En effet, la cinéaste se plaît avant tout à filmer les contrées d’Oregon pour situer ses récits. Toutefois, Showing Up2023 est un autre récit intime, où il est conté le quotidien d’une artiste, préparant le vernissage de son exposition alors que son environnement social et familial semble s’effondrer. Complètement situé dans l’épure, le

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] Un an, une nuit – Et des traumas

Un an, une nuit2023, est un film sur le traumatisme et l’impossibilité de surmonter des événements tragiques d’un point de vue psychologique. En outre, il semble approprié que l’adaptation d’un livre témoin sur un survivant de l’attaque du club Bataclan à Paris en 2015 soit tombée entre les mains du cinéaste espagnol Isaki Lacuesta, car bien que le film décrive l’horreur lors de cet assaut, il se concentre davantage sur les conséquences de cet événement dans la relation d’un jeune

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

[CRITIQUE] L’Exorciste du Vatican – On a le démon

Je pense qu’il est juste de dire que la référence en matière de films sur la possession démoniaque est L’Exorciste1973. Le film classique de William Friedkin a effrayé les spectateurs lors de sa sortie, 50 ans plus tard, il continue de ravir les nouvelles générations de fans du genre. Aujourd’hui, nous avons L’Exorciste du Vatican2023, qui met le paquet sur le fait que débarrasser les innocents des esprits maléfiques est apparemment important pour l’Église. Contrairement au Père Merrin, le Père

LIRE LA SUITE »
AUJOURD'HUI, LE CINÉMA

CONFRONTATION [CRITIQUE] – Misanthrope

Confrontation Critique c’est une rubrique de C’est quoi le cinéma dans laquelle vous pouvez retrouver des critiques de films écrites à plusieurs mains. Des discussions entre deux chroniqueurs, ou plus, qui débattent ainsi de films d’actualités, ou de patrimoine. Un moyen de voir à la fois les meilleurs, et les pires, côtés des longs-métrages que nous traitons. Damián Szifrón est un réalisateur talentueux. Il se fait remarquer avec Les Nouveaux Sauvages2014, immense film à sketchs où divers personnages cèdent à

LIRE LA SUITE »
C'est fini, snif